RDC : Tshisekedi «prêt à mourir» pour la paix dans l'est

Le président congolais, Félix Tshisekedi, est au Sud-Kivu où il doit inaugurer, mardi, un laboratoire de transformation des produits agricoles à Kalambo.



Le président congolais Félix Tshisekedi a déclaré qu’il était “prêt à mourir” pour la paix dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) où une centaine de groupes armés sont actifs depuis de nombreuses années.

“Sachez que je n’ai ménagé aucun effort depuis que je suis au pouvoir pour entretenir nos forces armées et tout faire pour que celles-ci soient au top-niveau et qu’elles puissent bien faire leur devoir qui consiste à imposer la paix dans l’ensemble du territoire national", a déclaré Tshisekedi, lundi en fin de journée, lors d'un meeting tenu à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu.

"Et cette paix, croyez-moi, je suis prêt à mourir pour qu’elle soit une réalité”, a-t-il ajouté, suscitant l'appréciation de milliers de militants venus l'écouter.

Alors que les enseignants des écoles catholiques et protestantes sont entrés en grève, le président a réitéré sa détermination à faire appliquer la gratuité de l'enseignement de base dans le pays, une première depuis 25 ans.

Il a affirmé, pour la première fois, que cette gratuité sera étendue au niveau de l'enseignement secondaire "dès l'année prochaine" et "bientôt" pour le niveau Supérieur. Dans son meeting d'une quinzaine de minutes, le président a appelé à sortir du tout-minerai.

"Aujourd’hui, si l’insécurité règne, c’est à cause à nos richesses (..) Tout le monde nous les envie. Et finalement, nous, les Congolais, sommes les derniers à en profiter. C’est inacceptable", a-t-il déclaré.

"Notre défi, désormais, est non seulement de remettre de l’ordre dans ce secteur, mais également de diversifier notre économie pour pouvoir aller dans d’autres domaines qui vont permettre à la RDC de connaître une croissance exemplaire. Et dans ce domaine, il y a l’agriculture", a-t-il ajouté.

Revenu dimanche d'une tournée euro-américaine de près de trois semaines, Félix Tshisekedi s'est rendu lundi au Sud-Kivu où il doit inaugurer, mardi, une de transformation de produits agricoles à Kalambo. Il doit inaugurer, également un laboratoire de biotechnologie.

La cérémonie aura lieu en présence de plusieurs invités dont Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement (BAD).

Le nouveau édifice sera baptisé "Campus de Recherche IITA Président Olusegun Obasanjo", du nom de l'ancien président du Nigéria.

Ce centre lui a été dédié pour ses "efforts pour le développement du secteur agricole" des pays d’Afrique sub-saharienne en général, et de la République démocratique du Congo en particulier, lit-on dans un communiqué annonçant l'événement.

 

 

Pascal Mulegwa, Lassaad Ben Ahmed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: rdc terrorisme, Sud Kivu, Félix Tshisekedi, Tshisekedi, Bukavu, Est de la RDC

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]