RDC : La rougeole fait plus de 3100 morts depuis le début de l'année (OMS)





L’épidémie de rougeole a provoqué plus de 3100 décès en République démocratique du Congo (RDC) depuis janvier, a indiqué jeudi l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui a réuni mercredi à Kinshasa, les acteurs humanitaires en vue d'une "large mobilisation" contre la maladie.


L'épidémie touche toutes les 26 provinces du pays depuis le début de l’année 2019 avec plus de 161 397 cas suspects dont 3 117 décès, indique l'agence onusienne dans un communiqué.


Parmi les 519 zones de santé en RDC, seules 179 zones sont touchées par cette maladie caractérisée par l’éruption de taches rouges sur la peau.

Face à cette propagation de l'épidémie ‘‘nous devons absolument passer à la vitesse supérieure en mettant tous nos efforts ensemble, avec des engagements concrets, pour stopper l’extension de l’épidémie et commencer des campagnes préventives de qualité, dans la continuité du travail entrepris par les autorités" a déclaré le Dr Deo Nshimirimana, chef intérimaire de l'OMS en RDC.

Le gap financier pour les prochaines ripostes d’urgence prévues dans 75 autres zones de santé restantes est évalué à 12,4 millions de dollars américains.


Le Représentant de l’OMS a estimé que "l'épidémie de la rougeole en RDC n’attendrait personne si nous n’agissions pas maintenant", selon le communiqué.

Parmi les fonds supplémentaires en cours de la mobilisation, l’OMS a promis de débloquer 500.000 dollars qui proviendront du Fonds de Réserve pour les Urgences de Santé Publique (CFE).

Julien Harneis, coordonateur humanitaire adjoint en RDC, a quant à lui , appelé à un "engagement plus large des parties-prenantes ainsi que des efforts concertés des autorités à tous les niveaux pour une meilleure appropriation de la réponse contre la rougeole".

Elle se transmet par contact direct avec un malade ou à travers l’air. Elle est plus contagieuse qu’Ebola ou la grippe, selon l'OMS.

Pour limiter la circulation de l’agent pathogène, l'OMS , le ministre congolais de la santé et ses partenaires organisent des campagnes de vaccination dans les zones de santé touchées.

Le 6 août dernier , l'OMS avait décidé d'élever l'épidémie congolaise de rougeole au deuxième rang d'urgence , soit une urgence de santé publique.

Bien qu'elle fauche des vies depuis janvier dernier, c'est le 10 juin 2019, que le ministère congolais de la santé a déclaré l'épidémie de rougeole après que le seuil des 1500 décès a été franchi et que l'épidémie ait touchée toutes les provinces.

 

 

Pascal Mulegwa

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: épidémie, République Démocratique du Congo - RDC, OMS, Kinshasa, rdc santé, Organisation Mondiale Santé, Rougeole

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]