Tunisie : Mohamed Ennaceur prête serment pour assurer l'intérim à la présidence du pays

Suite à une réunion, au parlement, avec les membres du comité provisoire pour la surveillance de la constitutionnalité des lois

 

Le président de l'Assemblée nationale tunisienne, Mohamed Ennaceur, a prêté serment, pour assurer l'intérim à la présidence du pays, suite au décès du chef de l'Etat Beji Caïd Essebsi, jeudi matin.

Selon le correspondant d'Anadolu à Tunis, Ennaceur s'est réuni avec les membres du Comité provisoire pour la surveillance de la constitutionnalité des loi (instance temporaire en attendant la mise en place du Conseil constitutionnel), pour examiner les modalités de transfert du pouvoir et de prestation de serment.

 

La Cour constitutionnelle, dont l'Assemblée nationale n'a pu mettre en place suite à 7 séances plénières, est une instance judiciaire créée par la Constitution de 2014. Elle comprend 12 membres, dont 4 sont élus par l'Assemblée nationale, 4 sont désignés par le Conseil supérieur de la magistrature (instance constitutionnelle indépendante) et 4 autres nommés par le président de la République.

Selon la Constitution tunisienne, le Conseil constitutionnel et l'unique instance habilitée à prendre les mesures nécessaires en cas de vacance du poste de président de la République, d'où les inquiétudes que son absence n'entrave la passation du pouvoir dans les cas indiqués.

Plus tôt dans la journée de jeudi, la présidence de la République avait annoncé le décès d'Essebsi, précisant que les cérémonies funéraires seront tenues ultérieurement.

Suite à cela, Mohamed Ennaceur a déclaré à la télévision nationale qu'il assurera la présidence du pays, précisant que "l'Etat se poursuit et que, selon la Constitution, c'est le président de l'Assemblée des représentants du peuple qui assure la présidence".

Par ailleurs, le bureau du parlement devait tenir une réunion urgente pour examiner la problématique de la vacance du poste du président de la République, et ce, en présence des chefs des groupes parlementaires.

Dans une déclaration précédente à Anadolu, le professeur du droit constitutionnel Habib Kheder avait indiqué que "le président de l'Assemblée va prêter serment en tant que président par intérim et assurera les fonctions du chef de l'Etat pendant une période maximale de 90 jours, au cours desquels une élection présidentielle doit avoir lieu (en deux tours si besoin), ce qui permettra au président intérimaire d'exercer ses fonctions sans dépasser les délais".

 

 

Yemna Selmi, Yosra Ouannes, Lassaad Ben Ahmed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Tunisie, Essebsi, Béji Caid Essebsi, tunisie politique, Mohamed Ennaceur, Caïd Essebsi, Décès d'Essebsi, Décès du Président Essebsi, Ennaceur

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]