RDC/Ebola: l'UA promet de déployer des experts supplémentaires pour renforcer la riposte

 

L'Union africaine (UA) a promis vendredi de déployer dans les "prochaines heures" des experts de santé pour renforcer la riposte contre l'épidémie d'Ebola qui frappe l'est de la République Démocratique du Congo depuis près d'une année.

Cette annonce fait suite à la reconnaissance par l'OMS de l'épidémie comme une urgence sanitaire de "portée mondiale"

S'exprimant vendredi en conférence de presse au siège de l'UA, Dr John Nkengasong, Directeur des Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) de l'Union africaine, a déclaré que celle-ci va "augmenter le nombre de ses volontaires" en RDC pour faire face à la deuxième plus grave épidémie d'Ebola de l'histoire.

Quelques mois après le début de l'épidémie dans les provinces du Nord- Kivu et l'Ituri, l'Organisation panafricaine avait déployé en RDC, 41 experts qui font partie de son corps de volontaires sanitaire.

Selon Nkengasong, ces volontaires font partie de ceux qui avaient été déployés "efficacement" en Afrique de l'Ouest pour faire face à l'épidémie survenue de 2014 en Afrique de l'Ouest où Ebola avait fait plus de 11 000 victimes.

"Ils seront également très utiles dans l'épidémie actuelle" a déclaré le médecin africain cité par le communiqué.

L'Urgence sanitaire a été décrétée par l'OMS après qu'un cas confirmé a été détecté dans la ville de Goma, frontalière avec le Rwanda. L'OMS a toutefois prévenu que cette urgence n'inclut pas les restrictions de voyage et de commerce. Dans les faits , elle devrait donner lieu à d'importantes levées de fonds.

Vendredi, le ministère congolais de la Santé a indiqué que l’épidémie a déjà causé 1 705 décès dont 1611 parmi les 2.438 cas confirmés.

Par ailleurs, 718 personnes ont été guéries de la maladie depuis le depuis le début des opérations de riposte.

Alors que les opérations pour endiguer l'épidémie sont régulièrement perturbées par des violences armées dans la région, Dr John Nkengasong a affirmé que l'UA "collaborera avec le système de sécurité des Nations Unies afin d'améliorer la sécurité des experts et des installations déployés afin que les efforts de réponse puissent se poursuivre sans interruption".

Le président congolais Félix Tshisekedi a exprimé son "soulagement à la suite de la reconnaissance de la maladie à virus Ebola comme une urgence de santé publique de portée internationale".

 

 

 

Pascal Mulegwa, Nadia Chahed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: ebola, épidémie ebola, Union Africaine, République Démocratique du Congo - RDC, Kinshasa, rdc santé, rdc union africaine, Union Africaine (UA)

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]