Burkina Faso : dialogue politique en prévision des élections de 2020

Les questions sécuritaires et sociales à l'ordre du jour.



En prévision des élections législatives et présidentielle de 2020, un dialogue politique a débuté le 15 juillet entre le pouvoir et l’opposition au Burkina Faso et se poursuivra jusqu’au 22 du même mois.

Lors de la séance inaugurale, lundi, le président burkinabè Roch Marc Kaboré a insisté sur l’implication des différents acteurs pour examiner avec «soin» et «réalisme» les questions relatives aux prochaines élections, mais aussi ceux liées au contexte exceptionnel par lequel passe la pays, en l’occurrence les aspects sécuritaires et sociaux.

Le chef de l’Etat burkinabè, tout comme les représentants de l’opposition, n’ont pas manqué de constater la recrudescence de la violence au cours des dernières années, ce qui nécessite de trouver « trouver des solutions idoines à l’issue de ce dialogue politique », selon Noël Gilbert Ouédraogo, président de l’Alliance pour la démocratie et la fédération/ Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA, Opposition).

L’opposant a également appelé les acteurs politiques à «se plancher sur déplacés internes en prenant des mesures appropriées pour les soulager ».

Pour rappel, les dernières élections législatives et présidentielle ont eu lieu le 29 novembre 2015, juste après le putsch manqué contre Blaise Compaoré en septembre de la même année.

Roch Marc Kaboré (photo) avait gagné dès le premier tour avec plus de 53% des voix.

 

 

Lassaad Ben Ahmed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Mots-clés: Burkina Faso, roch march christian kaboare, Dialogue, Kaboré

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]