Niger : 11 morts dans le chavirement d’une pirogue à Maradi (sud)

Une cinquantaine de personnes étaient à bord de cette pirogue.



Au moins onze (11) personnes ont été tuées, à Maradi, au sud du Niger, dans le chavirement d’une pirogue, a rapporté une source officielle, jeudi.

«Une pirogue qui voulait traverser un cours d’eau a chaviré. D’après les piroguiers il y avait une cinquantaine de personnes à bord de cette pirogue. Nous venons de dénombrer 11 morts», a déclaré le gouverneur de Maradi Zakari Oumarou, dans un entretien accordé à la presse locale sur les lieux de l’incident.

Il y a plusieurs rescapés, a-t-il ajouté, sans toutefois préciser s’il y a des personnes disparues.

Le cours d’eau où a eu lieu le chavirement de la pirogue s’appelle le «Goulbin Maradi».

C’est l’un des principaux cours d’eaux du pays après le fleuve Niger.

En 2016, un autre chavirement d’une pirogue sur le même cours a fait une vingtaine de victimes.

Les chavirements des pirogues sont fréquents au Niger. En février dernier, une quarantaine de personnes ont été tuées dans le chavirement d’une pirogue, dans la région de Dosso (sud-ouest).

Elle transportait plus de 100 personnes, dont des Béninois et des Nigériens, qui se rendaient à un marché hebdomadaire.

En septembre 2017, au moins 36 personnes avaient péri lorsqu’une pirogue transportant 82 passagers avait chaviré.

Elle transportait des commerçants nigériens du département de Gaya qui se rendaient à un marché hebdomadaire au Nigeria.

Entre juin et septembre, période correspondant à la saison des pluies au Niger, des cours d’eau obligent des populations à faire recours à des pirogues de fortune pour leur déplacement.

Les surcharges et l’état défectueux de certaines pirogues provoquent des accidents pendant les traversées.

 

 

Illa Kané, Lassaad Ben Ahmed

 

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Niger, naufrage, Pirogue

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]