New York Times : Les missiles américains retrouvés à Gharian proviennent de la France

Les forces du gouvernement d’entente nationale les ont retrouvés, le mois dernier dans une base militaire appartenant à Haftar à Gharian, dans le nord-ouest de la Libye.

 

Le journal américain New York Times a annoncé que les 4 missiles américains antichars de type Javelin, retrouvés le mois dernier dans une base militaire appartenant aux forces de Haftar dans la ville libyenne de Garian (nord-ouest), proviennent de la France. Le journal a indiqué, dans un article publié mardi soir, que les missiles avaient été vendus à la France avant de parvenir aux forces du Général à la retraite, Khalifa Haftar, qui œuvre à destituer le gouvernement d’entente nationale de Tripoli, soutenu par l’Organisation des Nations Unies.

La même source a précisé que le type des missiles en question, dont le prix est estimé à plus de 170 mille dollars par missile, est souvent vendu aux alliés proches des Etats-Unis.

Ces missiles avaient été retrouvés par les forces du gouvernement d’entente nationale, lors d’une opération militaire dans une base appartenant au Général Haftar dans la ville de Gharian, a ajouté la même source.

Dans le même contexte, le journal a souligné que le Département d’Etat américain a enquêté, au cours des derniers jours, sur la provenance des missiles, en se basant sur leurs numéros de série et sur d’autres données.

L’enquête a prouvé que ces missiles provenaient de la France, qui avait fortement soutenu le Général Haftar.

La France avait acheté près de 260 missiles américains de type Javelin, en 2010, selon l’agence de coopération sécuritaire et de défense du Pentagone.

Deux responsables américains ont déclaré à New York Times, sous couvert d’anonymat, que le Département d’Etat américain avait transmis, lundi, les résultats de l’enquête aux deux commissions des relations étrangères au Sénat et au Congrès américains.

Un porte-parole militaire français a démenti, mardi, la fourniture des missiles aux forces du Général Haftar, étant donné que cela enfreint le Traité sur le commerce des armes avec les Etats-Unis et l’embargo sur les armes en Libye, imposé par l’ONU.

Pour sa part, un Conseiller de la ministre française des Armées a assuré, dans une déclaration au même journal, que les missiles Javelin retrouvés à Gharian appartiennent aux forces armées françaises.

Il a précisé que, cependant, ces missiles étaient « endommagées et hors d’usage ».

Le Conseiller a ajouté, sous couvert d’anonymat, que les missiles en question auraient été « temporairement stockés dans un dépôt en vue de leur destruction » et qu’ils n’ont pas été transférés à des forces locales en Libye.

Et de poursuivre que « ces armes ont été achetées en 2010 dans le but de protéger les forces françaises déployées en Libye pour des fins de renseignement et de lutte anti-terroriste ».

Il a démenti, dans le même ordre d’idées, la violation de l’embargo sur les armes en Libye par son pays.

Le journal américain a considéré que les déclarations du Conseiller français laissent poser plusieurs questions sans réponse, notamment sur la provenance de ces armes au camp militaire des forces de Haftar, aux premières lignes d’une bataille qui a fait plus de 1000 morts depuis avril dernier, selon l’ONU.

Le journal « New York Times » avait annoncé, vers la fin du mois dernier, que les forces du gouvernement d’entente nationale avaient retrouvé 4 missiles américains de type Javelin dans une base militaire relevant des forces du Général Haftar, commandant des forces de l’Est de la Libye.

La même source avait précisé que les marques inscrites sur les camions de transport des missiles américains indiquent que ceux-ci avaient été vendus aux Emirats en 2008.

Les Emirats arabes unis ont démenti tout transfert d’armes au Général Haftar, selon le journal américain.

 

 

Abdeljabbar Abouras, Mona Saanouni

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: France, Libye, haftar, Khalifa Haftar, gharyan

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]