RDC : 14 morts dans des affrontements entre soldats et miliciens en Ituri

Neuf autres miliciens ont été capturés.




Quatorze (14) personnes dont des miliciens, civils et soldats sont morts en Ituri dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC) lors d'affrontements armés, a annoncé l'armée mercredi.

Il s'agit de 11 miliciens d'un groupe armé non identifié, deux civils et deux soldats morts lors d'accrochages dans le village Dhedja, territoire de Djugu (Ituri), a indiqué à Anadolu le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l'armée en Ituri.

Neuf autres miliciens ont été capturés, selon la même source. Dans cette province riche en or et en pétrole, des tueries attribuées à une milice d'obédience ethnique ont fait près de 200 morts en juin dernier et plus de 300 000 déplacés.

Quelque 8 000 autres se sont réfugiés en Ouganda, fuyant les violences.

La société civile estime que la communauté Hema est la plus visée par les tueries perpétrées par une milice dénommée Ngoundjolo.

Le président Félix Tshisekedi a visité cette région la semaine dernière.

Il a affirmé que ces tueries constituent un "complot" pour "déstabiliser" son pouvoir.

L'Ituri est aussi touchée par une épidémie d'Ebola partie de la province du Nord-Kivu, voisine, le 1er août 2018.

Cette épidémie a déjà fait 1.641 décès, dont 1.547 parmi les 2334 cas confirmés. 683 personnes ont déjà été guéries depuis le début de l'épidémie.

 

 

 

Pascal Mulegwa, Lassaad Ben Ahmed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: affrontements, rdc terrorisme, Ituri, Nord Kivu, felix tshisekedi

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]