Tunisie : gel des avoirs de la « fratrie Karoui »

Nabil Karoui et son frère Ghazi Karoui font également l’objet d’une interdiction de quitter le territoire, a ajouté un communiqué du ministère public.

 

Le ministère public auprès du pôle judiciaire économique et financier tunisien a annoncé, lundi, le gel des avoirs du candidat à l’élection présidentielle tunisienne et fondateur de la chaîne de télévision Nessma, Nabil Karoui et de son frère Ghazi Karoui.

Les deux hommes font également l’objet d’une interdiction de quitter le territoire, a ajouté un communiqué du ministère public. Il s’agit selon la même source de mesures préventives à la suite d’accusations de corruption contre la fratrie "Karoui".

Nabil Karoui est le président du parti politique tunisien : "Parti de la Paix sociale" fraîchement rebaptisé : "Au cœur de la Tunisie".

D’après le communiqué du ministère public auprès du pôle judiciaire économique et financier, les "Karoui" sont accusés de blanchiment d’argent. Ces mesures préventives ont été prises depuis le 28 juin.

Un récent sondage d’opinions qui date de la mi-juin réalisé par un institut de sondage privé place Nabil Karoui en tête des intentions de vote avec 23,8% suivi du professeur universitaire Kaïs Saïed avec 23,2% des intentions de vote.

 

 

Adil Essabiti, Mohammed Maher Ben Romdhane

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Tunisie, tunisie politique, élection présidentielle, Nabil Karoui

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]