Niger : ouverture du sommet de l’Union africaine sur la zone de libre-échange continentale

Peu avant la cérémonie d’ouverture du sommet, le Nigéria, le Bénin, le Gabon et la Guinée équatoriale ont ratifié le texte de la "Zlecaf"

 

Plus de 20 chefs d’Etat ont assisté, dimanche, à l’ouverture du 12ème sommet extraordinaire de l’Union africaine, consacré à la «Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) ».

La cérémonie d’ouverture a eu lieu au palais des congrès de Niamey, sous la présidence du président égyptien et président en exercice de l’Union africaine, Abdelfattah al-Sissi.

«Nous sommes en train de mettre en place l’une des plus grandes zones de libre-échange», a déclaré le président de l’Union africaine. Il a appelé les pays, qui ne l’ont pas encore fait, de ratifier le texte de la Zlecaf pour «renforcer la capacité de négociations» de l’Afrique sur la scène internationale.

Le président nigérien Issoufou Mahamadou est aussi intervenu pour évoquer les avantages de la Zlecaf, indiquant qu’avec l’élimination «progressive des droits de douane sur le commerce intra-africain», elle offre «des possibilités commerciales immenses» aux entreprises du continent.

«L’optimisation des effets positifs de la Zone de libre-échange continentale africaine ne sera obtenue que si les protocoles déjà signés sur la libéralisation du commerce des marchandises, des services et sur le règlement des différends sont accompagnés d’accords, actuellement en cours de négociation, sur les investissements, sur la concurrence et sur la propreté intellectuelle», a-t-il indiqué.

Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa faki Mahamat, a, pour sa part, déclaré que la Zlecaf est «le plus grand espace commercial au monde», tout en déplorant les difficultés liées à la libre circulation des personnes dans les pays du continent.

Peu avant la cérémonie d’ouverture du sommet, le Nigéria, le Bénin, le Gabon et la Guinée équatoriale ont ratifié le texte de la Zlecaf.

En plus des chefs d’Etat, la secrétaire générale adjointe de l’Organisation des nations unies, Amina Mohamed, et des responsables des organisations africaines et internationales ont pris part à l’ouverture du 12ème sommet extraordinaire de l’Union africaine.


La «Zone de libre-échange continentale africaine » est entrée en vigueur le 30 mai 2019, suite à sa ratification par 22 Etats africains, un après son lancement à Kigali (Rwanda).


Elle couvre un marché d’environ 1,2 milliard de consommateurs, avec un produit intérieur brut de plus de 3000 milliards de dollars.

 

 

Illa Kané, Lassaad Ben Ahmed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Union Africaine, Niger, libre-échange

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]