Soudan / Hamidati : Les aides financières saoudiennes et émiraties sont bloquées à la Banque centrale

L’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis se sont mis d’accord, en avril, sur le transfert de 3 milliards de dollars au profit du Soudan

 

Le vice-président du Conseil militaire de transition au Soudan, Mohammed Hamdan Dagalou, alias Hamidati, a déclaré, samedi, que les aides financières provenant de l’Arabie Saoudite et des Emirats Arabes Unis n’ont pas été employées ou dépensées. Il a ajouté que les sommes transférées par l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis ont été bloquées à la Banque centrale soudanaise sans apporter davantage de précision.

L’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis se sont mis d’accord au mois d’avril sur le transfert de 3 milliards de dollars au profit des autorités soudanaises.

L’Opposition soudanaise a toujours remis en question le soutien financier provenant de l’étranger et destiné aux autorités en affirmant que l’objectif de ces aides est d’appuyer les partisans de l’ancien régime pour mettre en échec le mouvement de contestation populaire.

Hamidati a assuré que la mise en application de l’accord avec les Forces de la Déclaration de Liberté et du Changement nécessite l’entraide et la coopération entre toutes les parties concernées. Les priorités de la transition au Soudan s’articulent selon lui autour de l’Education, la Santé et l’Infrastructure.

L’envoyé de l’Union Africaine (UA) au Soudan, Mohammed el-Hassan Labat, a annoncé vendredi à l’aube que le Conseil militaire de transition et les Forces de la Déclaration des Droits et des Libertés sont parvenus à un accord sur la gestion du pays au cours de la transition.

Après deux jours de négociations, Labat a indiqué que les deux parties se sont mises d’accord sur la formation d’un gouvernement indépendant de compétences nationales présidé par un Chef de Gouvernement.

Les civils et les militaires se sont également accordés sur le fait de s’alterner pendant au moins trois ans sur la présidence du Conseil souverain qui sera formé.

L’examen de la formation du Conseil législatif a été reporté pour après la mise en place du Gouvernement et du Conseil souverain.

Labat a également annoncé l’ouverture d’une enquête nationale indépendante et transparente sur les circonstances qui ont accompagné les récents événements tragiques qui ont secoué le Soudan.

 

 

Mohammed Maher Ben Romdhane

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Soudan, Hamidati

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]