Session d'urgence du Conseil de sécurité sur le meurtre de dizaines de migrants en Libye

Le gouvernement libyen d'entente nationale a accusé les forces de Haftar d'avoir mené un raid aérien contre un centre pour migrants dans la ville de Tadjourah. Les forces de Haftar n'ont pas commenté

 

Le Conseil de sécurité de l'ONU tient, mercredi, une session d'urgence sur la Libye à la suite d'un raid aérien contre un centre pour migrants irréguliers dans l'est de la capitale Tripoli. Le raid a fait plus de 170 victimes entre morts et blessés.

Des diplomates occidentaux à l'ONU ont déclaré à Anadolu et à d'autres médias, sous couvert d'anonymat, que "la délégation britannique a demandé la tenue de cette session pour examiner les répercussions de l'attaque contre le centre pour migrants à Tadjourah".

La délégation du Pérou, qui préside les travaux du Conseil de sécurité pour le mois de juillet n'a émis aucun commentaire jusqu'à 15h40 GMT.

La mission de l'ONU en Libye a annoncé mercredi que des frappes aériennes ont visé le Centre des migrants tuant 44 personnes et blessant 130 autres.

Le gouvernement libyen d'entente nationale, reconnu, a appelé la communauté internationale à assumer ses responsabilités à l'égard des "crimes de guerre" commis par les forces du général à la retraite Khalifa Haftar.

 

 

 

Tarek Mohamed, Mona Saanouni

 

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Libye, Conseil de sécurité

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]