Cameroun : accord tripartite pour rapatrier 285 mille réfugiés centrafricains

Un accord tripartite a été signé le 29 juin 2019 par l’UNHCR avec les gouvernements du Cameroun et de la République centrafricaine pour rapatrier 285.000 réfugiés centrafricains dans les prochains jours.

 

La Centrafrique, le Cameroun, ainsi que le Haut-commissariat des Nation Unies pour les réfugiés (UNHCR), ont signé un accord tripartite relatif au rapatriement volontaire de réfugiés centrafricains vivant au Cameroun, a rapporté le HCR.

La cérémonie de signature, qui s’est déroulée samedi dans la capitale centrafricaine, Bangui, a été présidée par Buti Kale, représentant du HCR en RCA en présence d’une délégation camerounaise dépêchée depuis Yaoundé selon le ministère des Relations extérieures du Cameroun.

« Cet accord est un cadre juridique qui établit les modalités du retour volontaire de 285 000 réfugiés centrafricains dans leur pays, dans la sécurité et la dignité », souligne le HCR.

« La situation s’est nettement stabilisée en RCA. Les trois parties ont estimé que les réfugiés peuvent rentrer à la maison. Des mesures ont été prises pour leur accompagnement et leur réintégration sociale », indique Buti Kale à Anadolu.

En décembre 2013, des centaines de milliers de personnes ont été forcées de fuir leurs foyers quand les violences ont éclaté en République centrafricaine (RCA), suite au coup d’Etat qui avait renversé le Président François Bozizé.

« Aujourd’hui, plus de 450 000 réfugiés centrafricains sont toujours à l’abri au Cameroun, au Tchad, en République Démocratique du Congo et au Congo et malgré des élections pacifiques en février 2016, plus de 415 000 personnes sont toujours déplacées à l’intérieur du pays », a annoncé l’ONU.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Centrafrique, Cameroun, HCR

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]