Doğan: 100 milliards d'USD d'objectif d'échanges commerciaux en Afrique en coopération avec la Tunisie

"Dans les cinq prochaines années, contre 20 milliards de dollars actuellement", a déclaré l'ambassadeur turc en Tunisie lors du Sommet Startup Gate tenu mardi à Tunis

 

L’ambassadeur turc en Tunisie, Ömer Faruk Doğan, a indiqué, mardi, que son pays vise à renforcer ses échanges commerciaux avec le continent africain pour atteindre une valeur de 100 milliards de dollars, contre 20 milliards de dollars actuellement.

C’est ce qui ressort d’une déclaration de Doğan, lors de sa participation à l’ouverture du premier Sommet Startup Gate qui se tient à Tunis les 25 et 26 juin courant.

L’ambassadeur turc a souligné que « le volume des échanges commerciaux entre la Turquie et le continent africain a augmenté de 100 millions de dollars, au début des années 2000, à 20 milliards de dollars actuellement ».

Il a assuré, dans le même ordre d’idées, que les économies du continent africain sont devenues de plus en plus fortes en se basant sur les technologies et la numérisation.

Depuis 2003, la Turquie a œuvré à renforcer ses relations politiques et économiques avec l'Afrique, à travers la mise en place de la « stratégie de développement des relations commerciales et économiques avec les pays africains ».

Et l’ambassadeur turc d’ajouter que « l’Afrique représente aujourd’hui un marché inestimable, notamment dans le domaine des nouvelles technologies, et la transition économique africaine tend beaucoup plus, désormais, vers les sciences et la technologie ».

« Nous avons tous les moyens pour établir un partenariat entre la Turquie, la Tunisie et l’Afrique et la Tunisie peut devenir le principal exportateur dans ce continent », a souligné Ömer Faruk Doğan.

Il a, d’autre part, mis l’accent sur la nécessité de focaliser les efforts sur le développement des relations économiques avec le continent africain, assurant que la Tunisie constitue la passerelle pour réaliser cet objectif.

Les entreprises turques installées en Afrique emploient des dizaines de milliers d’Africains. Les sociétés turques de construction, de renommée mondiale, continuent à contribuer à la croissance et au développement dans le continent.

Pour sa part, le ministre tunisien du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, Zied Ladhari, a déclaré: « Nous voulons que la Tunisie soit la passerelle de l’Afrique dans le domaine des entreprises en croissance, et ce, en organisant des rencontres entre les investisseurs, les Fonds d’investissement et les autorités gouvernementales ».

Et le ministre tunisien d’ajouter que « l’économie de demain est basée sur le savoir, l’intelligence, l’innovation et la création et nous espérons que ce genre de manifestations sera une motivation réelle pour toutes les entreprises actives en Tunisie ».

Par ailleurs, la directrice de l'Agence turque de coopération et de développement (TIKA) en Tunisie, Saliha Tuna, a déclaré que "la TIKA est présente aujourd'hui en tant que l'un des plus importants sponsors du Sommet Africa Startup Gate qui rassemble environ 50 jeunes et dynamiques représentants des Startups provenant de différents pays africains".

"Cet événement est une occasion pour que les jeunes puissent rencontrer des investisseurs, des hommes d'affaires, des décideurs ainsi que des cadres supérieurs de l'Etat.

Les jeunes entrepreneurs présenteront leurs projets en vue d'assurer un financement, étant donné que les meilleurs projets seront financés par la suite", a-t-elle ajouté.

La responsable a souligné que "cet événement installera un écosystème favorable pour les stratups en Afrique, notamment en Tunisie. Nous espérons également attirer l'attention des investisseurs vers cette région".

"Nous avons supporté cette organisation car le but principal de l'événement est en cohérence avec notre vision en tant que TIKA qui tend à avoir un développement durable en Afrique réalisé par et pour le profit des Africains", a expliqué Tuna.

"TIKA continuera à réaliser des projets de développement à travers ses 21 bureaux qui se trouvent partout en Afrique et dans le même contexte nous sommes très heureux de supporter et de sponsoriser le Sommet africain Startup Gate", a-t-elle conclu.

 

 

 

Yosra Ouanes, Mona Saanouni

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: économie, Afrique, Turquie, Tunisie

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]