Afrique / Libre-échange : Macky Sall appelle à opérer des ruptures au niveau des Etats et des régions

La zone de libre-échange continentale va former, de par sa taille, le marché commun le plus vaste dans les annales du commerce international

 

Le président sénégalais Macky Sall a appelé à opérer des ruptures pour réussir la mise en oeuvre du marché commun en Afrique.

Sall s’exprimait à l’ouverture du forum régional sur le commerce pour l’Afrique de l’ouest et du centre qui se tient lundi et mardi à Dakar.

« Pour réussir la mise en œuvre du marché commun, il urge d’opérer des ruptures, d’abord au niveau des Etats, ensuite au sein des communautés économiques régionales et, enfin au niveau continental », a-t-il souligné.

Il a affirmé que la zone de libre-échange continentale africaine (Zleca) est une révolution dans l’histoire du commerce international en ce sens qu’elle constituera le plus vaste marché commun jamais mis en place.

«La Zleca va former, de par sa taille, le marché commun le plus vaste dans les annales du commerce international depuis ses balbutiements, de 1947 à nos jours », a fait savoir le président sénégalais.

Le forum est organisé par la commission économique pour l’Afrique en coopération avec l’Union européenne et la Commission de l’Union africaine.

«Le lancement de la Zleca constitue assurément un saut qualitatif et une nouvelle dynamique apportée à l’intégration africaine notamment par la prise en charge effective des aspirations et des attentes de nos populations », a assuré le président sénégalais.

Il s’est, à ce propos, réjoui de la démarche de la célérité qui caractérise la mise en place de cet espace africain.

«Cela démontre que tous les acteurs souhaitent ardemment être au cœur des processus qui engagent leur destinée. C’est d’ailleurs le sens qu’il faut donner à la volonté des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine qui se sont engagés à promouvoir l’appropriation de l’accord auprès de leurs compatriotes », a-t-il noté.

«L’objectif, c’est de faire de la Zleca, un puissant vecteur d’intégration économique et politique, conformément à la vision de l’Agenda 20-63 ».

Il s’agira, objectivement, de passer à la mise en œuvre immédiate à partir de Niamey, au mois de juillet, en éliminant les barrières tarifaires et non tarifaires », a indiqué le président Sall qui a, toutefois, posé des préalables pour la réussite du marché de la Zleca.

L’accord portant création de la Zleca a été signé le 21 mars 2018 par 44 Etats africains. Huit autres pays ont ensuite signé l’accord.

La Zleca est entrée en vigueur le 30 mai dernier. Elle couvre un marché de 1,2 milliard de personnes et un PIB cumulé de 2500 milliards de dollars pour l’ensemble des 52 pays signataires.

 

 

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Afrique, Sénégal, libre-échange

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]