Burundi : plus de 78 mille réfugiés rapatriés

Le Burundi abrite 73 454 réfugiés dont 79% sont de nationalité congolaise et 6380 demandeurs d’asile.



Quelque 78 mille réfugiés burundais sont déjà rentrés au pays, a annoncé, jeudi, Tharcisse Niyongabo, porte-parole du ministère de l’Intérieur et de la formation patriotique.

S’exprimant lors d’une conférence de presse, organisée dans le cadre de la célébration de la journée mondiale des réfugiés, à Bujumbura, il a appelé tous les réfugiés burundais éparpillés dans les pays limitrophes à rentrer.

« Nous leur souhaitons la bonne fête et nous les appelons à regagner leur pays et nous les attendons chaleureusement », a-t-il déclaré, réaffirmant que ‘’la paix et la sécurité sont une réalité dans le pays.’’

Au moment où on évoque des cas d’insécurité dans les camps des réfugiés en Tanzanie, Niyongabo fait état d’une bonne collaboration entre le Burundi et la Tanzanie sur la gestion des réfugiés.

« La sécurité des réfugiés burundais en Tanzanie est garantie et assurée », a-t-il souligné, notant que ceux qui rentrent ne sont pas en train de fuir l’insécurité.

Pour lui, le grand mouvement de rapatriement est le résultat de la paix et la sécurité recouvrées dans le pays.

Néanmoins, il a signalé que le rapatriement des réfugiés burundais au Rwanda pose encore des problèmes, « car, les autorités rwandaises les empêchent de rentrer », a-t-il expliqué, espérant que Kigali finira par laisser ces Burundais regagner leur pays.

Revenant sur le cas des réfugiés accueillis au Burundi, Niyongabo fait état de 73 454 réfugiés dont 79% de nationalité congolaise et 6380 demandeurs d’asile.

« Ils sont répartis dans cinq camps de réfugiés », a-t-il indiqué, évoquant plus de 30 mille réfugiés étrangers vivant dans la ville de Bujumbura.

D’après les données du HCR, le nombre de réfugiés burundais dans les pays voisins était de 347 324 au 30 avril 2019.

Avec un effectif de plus de 192 mille personnes, la Tanzanie est le premier pays d’accueil des réfugiés burundais. Elle est suivie du Rwanda (71mille), puis la République démocratique du Congo, RDC (44 mille) et l’Ouganda (39 mille).

Les autres sont éparpillés dans d’autres pays.

La quasi-majorité de ces réfugiés ont quitté leur pays, il y a plus de quatre ans, au lendemain de la crise politique et sécuritaire provoquée par décision du président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat, jugé illégal par l’opposition, la société civile et une partie de son propre camp.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]