Mali : trois militaires tués dans deux attaques

 

Trois militaires maliens ont été tués et un autre blessés en moins de 24 heures, a-t-on appris de source officielle lundi.

La première attaque a eu lieu dimanche vers 17h, lorsqu'un lieutenant et un adjudant ont trouvé la mort à leur passage à pied sur un engin explosif improvisé (EEI) dans la localité de Sokolo, région de Ségou dans le centre.

Et la deuxième attaque a eu lieu entre Tonka et Niafunké, plus à l'est de la première attaque, dans le centre du pays.

Les forces armées maliennes ont émis un communiqué, lundi matin, pour chaque attaque.

"Deux éléments FAMa de la Gendarmerie, un lieutenant et un adjudant, ont trouvé la mort lorsqu’un Engin Explosif Improvisé (EEI) a explosé à leur passage à pied. C’était le dimanche 16 juin 2019 à Sokolo à l’entrée du site du nouveau poste FAMa", peut-on lire dans la première publication.

Par ailleurs, "un détachement FAMa en mission d’escorte civile est tombé dans une embuscade entre Tonka et Niafunké alors qu’il était de retour. Au cours de cet accrochage, les FAMa ont enregistré un mort et un blessé", indique le deuxième communiqué.

Les attaques armées contre les civils et les forces militaires sont de plus en plus fréquentes dans le centre du Mali. La dernière attaque meurtrière remonte à une semaine, lorsque des individus armés avaient détruit un village dogon, Sobane Da, tuant 35 villageois selon un bilan officiel.

Ces attaques surviennent, alors que l'armée malienne mènent régulièrement des opérations de ratissage pour protéger les civils et reprendre le contrôle dans le pays.

Vendredi 14 juin, une opération conjointe menée par l'armée malienne et la force française Barkhane à Menaka dans le centre-est, a permis de neutraliser une vingtaine de terroristes selon le ministère malien de la Défense.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]