Burkina Faso / Attaque d’Arbinda : le bilan s’alourdit à 19 morts et 13 blessés

Le ministère de la Défense attribue l'attaque à des "groupes armés terroristes".




Le bilan de l’attaque survenue dimanche soir dans la commune d’Arbinda, au nord-est du Burkina Faso s’est alourdi à 19 morts et 13 blessés, selon un communiqué du ministère de la Défense rendu public lundi soir.

« Dans la nuit de dimanche, 9 juin 2019, des attaques terroristes ont été perpétrées par des groupes armés terroristes contre la ville de Arbinda et des villages avoisinants », peut-on lire dans le communiqué officiel.

« Ces attaques ont ciblé des populations civiles. Elles ont causé la mort de dix-neuf (19) personnes et ont fait treize (13) blessés », ajoute la même source, précisant qu’une « vaste opération de ratissage et de sécurisations a été immédiatement déclenchée par les forces armées nationales».

Un bilan initial relayé par les médias locaux faisait état d’au moins une dizaine de morts. Les réseaux sociaux relayaient un bilan de 17 morts, lundi.

Arbinda est une localité frontalière avec le Mali. Elle appartient à la province de Soum, particulièrement ciblée par des attaques terroristes au cours des dernières années.

Pour rappel, depuis 2015, le Burkina Faso est secoué par des attaques récurrentes, faisant de nombreuses victimes parmi les civils et les militaires.

Le 30 décembre 2018, l’état d’urgence avait été décrété dans 7 régions (sur 13 que compte le pays) situées au nord et à l’est du pays.

 

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]