Mali / Grèves des enseignants: prolongation de l'année scolaire jusqu'à fin juillet

 

Au Mali, l’année scolaire 2018-2019, marquée par les grèves successives des enseignants du primaire et du secondaire, se poursuivra jusqu’à fin Juillet 2019, ont rapporté jeudi des médias locaux.

L’annonce a été faite mardi par le Directeur du Centre National des Examens et Concours, Mohamed Maïga, à l’issue d’un cadre de concertations de deux jours sur "la réorganisation du reste de l’année scolaire", précise le site Studio Tamani.

Pendant ces deux jours de concertations, les directeurs d’Académies, les coordinateurs d’Inspections Pédagogiques et les proviseurs étaient tous unanimes sur certaines actions à envisager pour sauver l'année scolaire, indique la même source, précisant qu'il s'agit entre autres de la prolongation de l’année scolaire, la priorisation des matières principales et la suspension des matières secondaires.

L'initiation des cours de rattrapage les jeudi après-midi et les samedi matin étaient également à l’ordre du jour des discussions entre acteurs de l’école, rapporte encore la même source.

Pour cette dernière proposition, il a été admis que les enseignants feront plus d'heures supplémentaires.

Des calendriers scolaires adaptés pour le Centre et le Nord et des suggestions des dates des examens scolaires au titre de l’année 2018-2019 ont été également proposés.

Le Directeur du Centre National des Examens et Concours, a, en outre, annoncé que ces propositions seront soumises aux différents partenaires techniques et financiers, ainsi qu'aux enseignants, élèves et parents d'élèves. Après validation, une vaste campagne de sensibilisation nationale est prévue autour de ce programme.

Objectif : rattraper le retard. Selon Mohamed Maïga, cette campagne a déjà débuté au niveau de certains établissements.

Même si des doutes planent encore chez certaines populations sur la faisabilité des examens, les responsables scolaires sont confiants des démarches entreprises, souligne le média malien, ajoutant que pour le moment, aucune date n’est officialisée pour les examens de fin d’année.

Les cours ont repris le 20 mai dernier, après six mois de grève des enseignants.

Cette prolongation de l’année scolaire interviendra en pleine période hivernale. C'est dans ce contexte que les autorités scolaires prévoient de prendre des dispositions pour faire face à cette situation, notamment dans la région de Mopti, considérée comme une zone difficile d’accès en saison pluvieuse et en proie à l’insécurité, note enfin Studio Tamani.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]