Le Sud Marocain au centre d’un entretien téléphonique Mohamed VI, Poutine

Poutine et Mohamed VI sont convenus de «renforcer leur coordination et de maintenir un contact permanent au sujet du Sahara (marocain, NDLR), afin d'aboutir, à la fin du mois d'avril, à un résultat équilibré et productif»  selon un communiqué du Cabinet Royal Marocain

AA / Rabat / Khaled Mejdoub - Le Roi Mohamed VI du Maroc et le Président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine sont convenus de «renforcer la coordination et de maintenir un contact permanent au sujet de la question du Sahara» marocain (NDLR).

Un communiqué rendu public mardi, par le Cabinet Royal Marocain, indique que les deux chefs d'Etat ont eu un "long entretien téléphonique" .

Les deux dirigeants ont fait part, selon le communiqué, de leur "forte préoccupation face aux dernières évolutions" de la question du Sud Marocain, telles qu'enregistrées au niveau du secrétariat des Nations Unies.

Ils ont décidé de «renforcer leur coordination et de maintenir un contact permanent à ce sujet, afin d'aboutir, à l'échéance du mois d'avril, à un résultat équilibré et productif», poursuit le communiqué.

«Les deux chefs d'Etat ont réitéré leur pleine satisfaction des résultats de la récente visite royale à Moscou, qui a ouvert une nouvelle ère dans les relations entre les deux pays et consacré l'établissement d'un Partenariat Stratégique Renforcé», lit-on encore dans le communiqué marocain. 

   Le Roi marocain et le Président Russe se sont, par ailleurs, «félicités de l'avancement dans la mise en œuvre des différents segments du partenariat et de l'engagement des responsables des deux pays à assurer sa pleine concrétisation dans ses volets économique, culturel, politique et sécuritaire», conclut le communiqué.

Mohamed VI avait effectué en mars dernier une visite en Russie, allié traditionnel de l'Algérie, pays voisin du Maroc et qui soutient le Front Polisario sur la question du Sahara marocain que ce dernier dénomme Sahara Occidental.

Le Secrétaire Général de l’ONU, Ban Ki-moon, avait visité au début du mois de mars les camps des réfugiés sahraouis en Algérie et affirmé qu’il ne ménagerait aucun effort pour aider à réaliser une avancée sur la voie de la résolution de la crise du Sahara qui perdure depuis des décennies. 

Il avait, à cette occasion, injustement qualifié la présence du Maroc dans ce territoire d'«occupation», ce qui avait soulevé l’ire de Rabat.

Le Sud du Maroc (Sahara Occidental sur la carte) avait été l’objet d’un conflit armé entre le Maroc et le Polisario (Front populaire de Libération de la Saguia al Hamra et du Rio de Oro) depuis 1975, avant la conclusion d’un accord de cessez-le-feu, entre le Royaume Chérifien et le Polisario appuyé par l’Algérie, sous les auspices des Nations Unies.

 


 

Morocco USA 

Mots-clés: Russie, diplomatie russie, Maroc, diplomatie maroc, maroc russie, Rabat, Sahara, Sahara Occidental, Saida Charafeddine, Qualid Filsde Mohamed Chine, Hatem Katou, Ümit Dönmez, Khalid Mejdoub, sahara marocain

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]