RCA: 26 morts dans de nouvelles violences dans l'ouest

La Mission onusienne en République centrafricaine ( Minusca) a condamné mercredi les nouvelles violences survenues mardi dans les villages de Koundjili et Djoumjoum dans l'ouest du pays et dont le bilan a été de 26 morts et de nombreux blessés.

 

"Les auteurs de tels crimes seront recherchés, arrêtés et traduits devant la justice", a écrit Mankeur Ndiaye dans une publication sur son compte Twitter officiel.

La Minusca ne donne toutefois aucune précision ni sur l'identité des assaillants ni sur leurs motivations.

Des médias locaux accusent de leur côte les rebelles du groupe armé 3 R (ex-Séléka) d'être les auteurs de ce massacre.

Le site "Corbeaunews" indique que surpris par des tirs intenses des rebelles du 3R, les habitants de Koundjili, Djoumjoum, Bohong et de Lemouna, dans la préfecture de l’Ouham-Péndé (nord-ouest) ont quitté leur villages pour se réfugier dans les brousses avoisinantes.

Citant une source sécuritaire locale, le média rapporte que l’attaque, qui s’est produite dans les localités de Koundjili, Djoumjoum,Bohong, proche de la sous-préfecture de Koui sur l’axe Bocaranga, et à Lemouna, a déjà fait au moins 26 morts dont le député adjoint de Paoua.

D'après la même source sécuritaire, les éléments du groupe armé 3R réagissaient en représailles à un vol de boeufs appartenant à des éleveurs peuls par des, présumés miliciens Anti-Balaka ( groupes d'auto-défense à majorité chrétienne).







 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]