RDC : l’opposant Moise Katumbi de retour à Lubumbashi après 3 ans d’exil


Des milliers d'habitants et de partisans se sont dirigés vers l'aéroport pour son accueil.

 


De retour, lundi, en République démocratique du Congo en (RDC), après trois ans d'exil, l'opposant Moise Katumbi a réaffirmé sa détermination de vouloir "défendre la Constitution", dans un contexte marqué par la domination du clan Kabila des principales institutions du pays.

Moise Katumbi avait bien l'air serein à sa descente d'avion, a-t-on constaté.

Tout de blanc vêtu, arborant un large sourire, il a affirmé à la presse qu'il revient "pour la paix et la réconciliation dans notre pays et surtout pour défendre les intérêts du peuple congolais et défendre notre Constitution".

"Je reviens pour voir mes frères qui ont trop souffert. Le plus important pour moi c’est la population congolaise. La vérité c’est comme l’huile qu’on veut noyer, elle finit toujours par triompher. La vérité est têtue, je n’ai rien fait. Je reviens chez moi, je suis chez moi et je dis merci aux autorités qui m’ont remis le passeport”, a déclaré l'opposant.

A Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga, dont il fut le gouverneur lorsqu’elle était encore le Katanga, Katumbi a été accueilli en petit roi.

Des milliers d'habitants et de partisans se sont dirigés vers l'aéroport pour son accueil.

Ses effigies figurent partout, le long des artères de Lubumbashi, deuxième grande ville de la RDC.

Ni Martin Fayulu, ni Adolphe Muzito, aucun de ses alliés de la coalition Lamuka dont il est le président pour quelques semaines encore, n'a fait le déplacement à Lubumbashi.

Ils se sont fait tous représenter, a constaté le correspondant d'Anadolu.

Si Moise Katumbi revient au pays après trois ans d'exil , "ce n'est pas pour coaliser avec Félix Tshisekedi, mais bien au contraire, c'est pour faire une opposition républicaine au président", a déclaré à Anadolu, le député Jean-Claude Vuemba, l'un des alliés de Katumbi, dont les dernières prises de parole se sont faites plus conciliantes vis-à-vis de Tshisekedi.

Alors que Martin Fayulu, dont la candidature était soutenu par Katumbi, continue de revendiquer sa victoire à la présidentielle du 30 décembre dernier, Katumbi se contente de saluer les actions de Félix Tshisekedi.

"Pour nous, la cible c'est Joseph Kabila, pas Katumbi", a précisé le député Vuemba.

Président du Tout puissant Mazembe (TPM), l'un des meilleurs clubs de football sur le Continent, l’opposant congolais avait plusieurs affaires en justice l’ayant empêché de revenir au pays et surtout de se porter candidat à la présidentielle du 30 décembre dernier.

Il regagne le pays après que la justice -sous l'impulsion du président Tshisekedi- a abandonné des poursuites à son encontre et annulé sa condamnation dans une affaire de spoliation immobilière.

 

 

Pascal Mulegwa, Lassaad Ben Ahmed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: République Démocratique du Congo - RDC, moise katumbi

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]