Libye : le MAE tunisien exclut l’éventualité d’un arrêt immédiat des hostilités

Il a, ainsi, qualifié la situation en Libye d’«immature».

Le ministre tunisien des Affaire étrangères, Khemaies Jhinaoui, a exclut vendredi l’éventualité d’un arrêt immédiat des hostilités en Libye. Il a, ainsi, qualifié la situation en Libye d’«immature», ce qui ne permet pas d’envisager son apaisement.

Jhinaoui a affirmé lors de la journée nationale de la diplomatie tunisienne qu’il s’est entretenu avec Khalifa Haftar, les représentants du gouvernement libyen d’entente nationale et Ghassan Salamé représentant du secrétaire général des Nations Unies en Libye.

Il a ajouté, que la Tunisie cherche à contribuer à la résolution du conflit armé en Libye et au retour au processus de paix, en insistant que la solution demeure « aux mains de nos frères libyens qui se doivent de négocier et de parvenir à une issue pacifique ».

Jhinaoui a déclaré que la Libye est secouée par une guerre civile en qualifiant la situation à Tripoli de « guerre continue » qui peut déstabiliser toute la région.

Les forces de Khalifa Haftar ont lancé le quatre avril une offensive militaire pour prendre le contrôle de la capitale libyenne Tripoli. Une offensive qui a provoqué le rejet et l’indignation de la communauté internationale.

 

 

 

Yamna Selmi, Mohammed Maher Ben Romdhane

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]