Mali : Signature d’un «accord politique pour la gouvernance»

 



Une quinzaine de partis politiques maliens ont signé, jeudi, un "accord politique pour la gouvernance", à l’appel du nouveau chef du gouvernement Boubou Cissé, a-t-on appris de source officielle.

Dans un communiqué rendu public par la primature, le Premier ministre a souligné que cet accord constitue « une opportunité unique de bâtir un Mali nouveau, un Mali fort, un Mali plus démocratique, un Mali prospère, un Mali où les communautés retrouvent la confiance ancestrale qu’elles avaient les unes en les autres ».


La signature de cet accord intervient alors que le Premier ministre a entamé des consultations avec les différentes forces politiques, en vue de former une nouvelle équipe gouvernementale qui prendra le relais du cabinet de Soumeylou Boubèye Maïga qui a démissionné le 18 avril dernier suite à une motion de censure émise à son encontre par des députés de l’opposition et de la majorité.

Maïga était principalement critiqué pour mauvaise gouvernance et dégradation de la situation sociale et sécuritaire dans le pays.

Les consultations menées par le nouveau Premier ministre ont conduit à cet accord, grâce auquel « nous bâtirons des relations nouvelles sans qu’un parti ou un regroupement se confonde en un autre, ou abandonne son idéologie au profit d’un autre », a souligné Boubou Cissé dans le communiqué.

Ledit accord a été signé par 15 partis et groupements politiques et reste ouvert, selon la Primature, à l’adhésion d’autres formations politiques pour l’intérêt du «grand Mali qui a besoin de l’union sacrée de ses fils et de ses filles».

 

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]