Algérie : Abdelghani Hamel auditionné par la Justice

Il s’agit de la deuxième fois que l’ancien directeur général de la police algérienne est auditionné par la justice au cours de cette semaine.

L’ancien directeur général de la police algérienne, Abdelghani Hamel, a comparu, jeudi, devant le juge d’instruction du Tribunal de Sidi M'Hamed à Alger dans l’affaire de la saisie de grandes quantités de cocaïne dans un port de l’ouest du pays en 2018.

La télévision gouvernementale algérienne a affirmé la comparution de Hamel sans préciser s’il est auditionné par la justice en tant que suspect ou en tant que témoin.

Hamel a occupé le poste de directeur général de la Police algérienne de 2010 à 2018. Il est connu pour être un proche de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika.

Il a nié à la mi-avril, sa convocation par la justice militaire dans le cadre d’une enquête se rapportant à une affaire de saisie, par la police algérienne en 2018, de 701 kilogrammes de cocaïne, en dépit de l’implication et de l’arrestation de son chauffeur personnel.

Une affaire qui a engendré depuis le 22 mai 2018, une série de limogeages de hauts cadres sécuritaires algériens, dont celui du général Hamel.

Hamel a, ainsi, déclaré qu’il n’est pas, directement ou indirectement, lié à cette affaire, son « éducation » ne lui permet pas d’être impliqué dans « ce genre d’affaire ».

Il s’agit de la deuxième fois que Hamel est auditionné par la justice algérienne au cours de cette semaine. L’ancien directeur général de la police algérienne a comparu, lundi, avec son fils devant le tribunal de Tipaza à l’ouest d’Alger pour corruption, abus de pouvoir et autres activités illicites.

 

Abdel Razek Ben Abdallah, Mohammed Maher Ben Romdhane

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]