Le président guinéen déclare qu'il n'a de comptes à rendre qu'à son peuple

Alpha Condé s'exprimait à Abidjan, la capitale de la Côte d'Ivoire où il effectue une visite de travail et d'amitié de 72 heures.

Le président guinéen Alpha Condé a affirmé jeudi soir à Abidjan où il effectue une visite de travail et d’amitié de 72 heures, qu’il n’est pas intéressé par le débat en cours dans son pays sur la modification de la constitution devant lui permettre de briguer un 3e mandat.

Alpha Condé s'exprimait en conférence de presse au terme d'un entretien avec son homologue ivoirien Alassane Ouattara.

"Pour le moment, il y a un débat en Guinée, moi j’observe. Mais ce qui est évident, le peuple guinéen est un peuple souverain et personne ne peut empêcher ce peuple de s’exprimer s’il veut s’exprimer", a-t-il souligné.

Et au président guinéen d'ajouter "j'ai été élu par le peuple guinéen je n’ai de compte à rendre qu’au peuple guinéen, éventuellement au peuple africain. Donc je n’ai pas de compte à rendre à l’extérieur, je fais ce qui sera la volonté du peuple, parce que c’est lui qui m’a élu".

Des opposants guinéens soupçonnent, en effet, Alpha Condé de vouloir modifier la constitution pour envisager une candidature à la prochaine présidentielle de 2020.

S'agissant de la question du franc CFA, Condé a souligné que cette cette monnaie "sera dépassée", se disant "partisan d’une monnaie régionale".

Pour sa part, Alassane Ouattara a fait remarquer que les échanges commerciaux entre les deux pays ne reflètent pas leurs potentialités réelles.

Il a, en outre, annoncé avoir convenu avec son homologue guinéen, d'organiser les Assises de la 3è Session de la Grande Commission mixte de coopération ivoiro-guinéenne, à Abidjan, en vue d’impulser et de dynamiser la coopération bilatérale dans divers domaines.

Selon un document du ministère ivoirien des Affaires étrangères dont Anadolu a eu copie, "les exportations ivoiriennes vers la Guinée ont connu une très forte hausse en 2017, passant de 30,042 milliards de FCFA en 2016, à plus de 68,291 milliards FCFA, avant de chuter à nouveau pour se chiffrer à 31,798 milliards FCFA en 2018".

Le président guinéen a entamé jeudi en fin d'après-midi une visite de 72 heures en Côte d'Ivoire.

Dans la soirée, il a eu un tête à tête avec son homologue ivoirien. A la fin de la rencontre. Les deux hommes ont fait des déclarations et répondu aux questions de la presse.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]