Tunisie : Le Conseil de sécurité nationale discute des derniers développements en Libye

Dirigé par le président du pays, et comprend le président du Parlement et le chef du gouvernement, en plus des ministres de la Défense, de l'Intérieur, des Affaires étrangères et de la Justice.

Le Conseil de sécurité nationale en Tunisie a examiné, mardi, les développements en Libye.

Selon un communiqué de la présidence de la République, la réunion a porté sur la situation sécuritaire dans le pays ainsi que sur les derniers développements survenus au niveau régional particulièrement en Libye.

Le Conseil de sécurité nationale a appelé les Tunisiens à la vigilance et à la solidarité et à resserrer les rangs pour faire face aux différents défis à la lumière de cette étape délicate que traverse le pays.

Le président, tunisien, Béji Caïd Essebsi, a réitéré la position de la Tunisie contre l’escalade militaire dans ce pays, appelant à mettre fin aux combats, à éviter une effusion de sang des Libyens et à reprendre le dialogue sous les auspices des Nations Unies.

Le 4 avril courant, le général à la retraite Khalifa Haftar, commandant de l'armée de l'est de la Libye, a lancé une offensive militaire pour prendre le contrôle de Tripoli, ce qui a suscité refus et indignations internationales.

Après quelques jours de son lancement, l'opération n'est pas parvenue à avancer sur le terrain, en raison de la résistance des forces relevant du gouvernement d'entente, reconnu à l'international.

Depuis 2011, la Libye connait une lutte pour le pouvoir et la légitimité, centrée actuellement entre le gouvernement d'entente à Tripoli (ouest) et les forces de Haftar basées à l'est du pays.

 

Yosra Ouanes, Mona Saanouni

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]