Le porte-parole de Haftar : Nos forces avancent vers Tripoli

Plusieurs médias ont annoncé que l’armée du général Haftar avait perdu le contrôle sur l’axe occidental qui s’étend sur une centaine de kilomètres entre Zaouïa et Gharyan.

Le porte-parole de l'armée nationale libyenne (ANL, forces de Haftar) Ahmed Mesmari, a annoncé, vendredi, que les forces de l’ANL avançaient vers la capitale libyenne Tripoli.

Mesmari s’est exprimé lors d’une conférence de presse tenue à Benghazi dans l’est du pays, en réaction à l’annonce de la perte de contrôle de l’armée du général Haftar sur l’axe occidental qui s’étend sur une centaine de kilomètres entre Zaouïa (50Km à l’ouest de Tripoli) et Gharyan (80Km au sud de Tripoli).

Le commandant de l’armée nationale libyenne, Khalifa Haftar, a lancé le 4 avril une offensive pour s’emparer de la capitale où siège le gouvernement d’entente, reconnu par la communauté internationale.

Depuis, les deux armées, de l’est et de l’ouest, se livrent des combats acharnés sans trêves – en dépit de la multiplication des appels à un cessez-le-feu – et s’accusent mutuellement d’attaques contre les civils.

« La priorité de notre armée est de prendre en considération les civils, de leurs propriétés et de préserver la sûreté des habitants de Tripoli et de ses environs en menant avec succès cette bataille nationale », a déclaré Mesmari, faisant ainsi référence aux accusations du gouvernement d’entente qui avait dénoncé des bombardements aléatoires aux roquettes Grad menés, mardi, par l’armée de Haftar sur des quartiers résidentiels à Tripoli.

Il a ajouté que l’aviation de l’armée de l’ouest relevant du gouvernement d’entente avait visé, la semaine dernière, une base aérienne nationale à 140Km à l’ouest de Tripoli, sans faire de victime.

« Ces avions décollent depuis Misrata », a-t-il précisé.

En réponse a une question au sujet de l’attaque menée jeudi par l’armée de l’ouest contre la base de Tamanhint (contrôlée par Haftar) près de Sabha, principale ville du sud de la Libye, Mesmari a assuré que les forces assaillantes n’avaient pas réussi à pénétrer dans la base.

Il a souligné que les forces de l’ANL avaient traqué et tué 15 membres de l’armée de l’ouest.

Depuis le lancement de l’offensive de Haftar sur Tripoli, les forces de l’ANL font face à une grande résistance de la part de l’armée de l’ouest à la périphérie sud de la capitale.

 

 

Oualid Abdallah, Nadia Janane

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]