La Tunisie souhaite réunir les MAE des pays voisins de la Libye

Cette rencontre qui réunirait la Tunisie, l’Algérie et l’Egypte, vise à coordonner les efforts pour trouver une solution à la crise chez le voisin libyen.

Le ministère tunisien des Affaires étrangères a déclaré vendredi qu’il œuvrait pour organiser une réunion rassemblant les ministres des Affaires étrangères des pays voisins de la Libye.

Cette rencontre qui réunirait la Tunisie, l’Algérie et l’Egypte, vise à coordonner les efforts pour trouver une solution à la crise chez le voisin libyen.

Le chef de la diplomatie tunisienne, Khemaïes Jhinaoui, a lancé des consultations avec les différentes parties régionales et internationales pour accélérer la fin des affrontements armés en Libye, a précisé le ministère tunisien des Affaires étrangères dans un communiqué dont Anadolu a eu copie.

En février 2017, Tunis, Alger et Le Caire ont annoncé une initiative ministérielle tripartite pour appuyer une solution politique globale en Libye.

Jhinaoui s’est par ailleurs entretenu avec l’envoyé des Nations unies pour la Libye Ghassan Salamé, le chef de la diplomatie libyenne Mohamed Tahar Siala, et le général à la retraite et commandant de l’armée libyenne national (ANL), Khalifa Haftar.

Il a également reçu au ministère des Affaires étrangères à Tunis le président du Haut Conseil d'Etat libyen, Khaled al-Machri.

De violents affrontements font rage, depuis le 4 avril, dans plusieurs localités au sud de Tripoli, entre les forces du général Khalifa Haftar appuyé par le Parlement de Tobrouk et l’armée de l’ouest relevant du gouvernement d’entente nationale reconnu par la communauté internationale.

 

 

Yosra Ouanes, Nadia Janane

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]