RDC : Daech revendique sa première attaque dans l'est

L'attaque a visé mardi un camp militaire à Kamango et fait "plusieurs morts et blessés" parmi les soldats congolais, selon le groupe terroriste.

L'organisation terroriste Daech a revendiqué jeudi soir l'attaque perpétrée mardi contre un camp militaire à Beni dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Cette revendication est la première faite par Daech en RDC

L'organisation précise dans un communiqué publié sur le site de son agence de propagande "Amaq" que ses combattants ont attaqué un camp militaire à kamango près de la frontière avec l'Ouganda "faisant plusieurs morts et blessés" dans les rangs de l'armée congolaise, sans toutefois préciser le nombre de victimes.

Cette revendication confirme la thèse officielle quant à l'activisme d'un mouvement terroriste international dans cette région.

Le 27 septembre 2017, l'armée congolaise avait indiqué que les tueries et autres atrocités commises contre les populations de Beni, sont l’œuvre d’une "coalition terroriste internationale" regroupant notamment des ressortissants ougandais, rwandais, burundais, kenyans, tanzaniens, sud-africains, mozambicains et "d’autres renégats œuvrant à partir de certains pays voisins".

Le gouvernement congolais n'a pas encore réagi officiellement à cette revendication

 

 

Pascal Mulegwa, Nadia Chahed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]