Soudan : Omar el-Béchir transféré à la prison de Kober

Les autorités soudanaises ne se sont pas encore prononcées sur la question.

Des médias soudanais ont annoncé, mercredi, le transfert du président déchu, Omar el-Béchir à la prison centrale de Kober à Khartoum. Les autorités soudanaises ne se sont pas encore prononcées sur la question.


Cette mesure illustre selon le journal soudanais « Dernière minute » l’engagement de Khartoum de ne pas remettre el-Béchir à la Cour pénale internationale.


Une source militaire a affirmé que le transfert d’el-Béchir s’est effectué sous le contrôle du Conseil militaire de transition.


Le transfert d’el-Béchir a coïncidé avec la poursuite des arrestations dans les rangs des cadres de l’ancien régime. Le président du parlement Ibrahim Ahmed Omar a, ainsi, été arrêté à l’aéroport de Khartoum à son arrivée de Doha, il a été assigné à résidence.


Jeudi dernier, Awad bin Ouf, ministre soudanais de la Défense, a annoncé la destitution et l’arrestation d’el-Béchir et la création d’un Conseil militaire pour superviser une période de transition fixée à deux ans.


Vingt-quatre heures plus tard, bin Ouf a quitté la présidence du Conseil militaire et a nommé al-Borhane en tant que successeur.


La grogne sociale se poursuit à Khartoum où les forces de "Soutien rapide" ont tenté, lundi, de disperser le sit-in devant le quartier général de l’armée soudanaise.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]