Soudan : al-Borhane appelle les institutions publiques à déclarer leurs états financiers

Sous un délai de 72 heures.

Le président du Conseil militaire soudanais de transition, Abdel Fatah al-Borhan a signé, mercredi, un décret constitutionnel imposant aux instituions publiques de déclarer leurs états financiers sous un délai de 72 heures.

Ce décret « oblige touts les ministères, instances, institutions, sociétés et organes publics ainsi que toutes les entités dans lesquelles l’Etat soudanais possède des participations, à divulguer les données relatives à leurs comptes bancaires, dépôts et biens sous forme de liquidité, de pierres ou métaux précieux, à l’intérieur et à l’extérieur du pays », lit-on dans un communiqué du Conseil militaire.

Les données doivent être communiquées à la Banque centrale soudanaise et autorités de tutelle sous un délai de 72 heures.

Toute infraction à ce décret est passible d’une amende et/ou d'une peine de prison de dix ans, selon la même source.

Jeudi dernier, Awad bin Ouf, ministre soudanais de la Défense, a annoncé la destitution et l’arrestation d’el-Béchir et la création d’un Conseil militaire pour superviser une période de transition fixée à deux ans.

Vingt-quatre heures plus tard, bin Ouf a quitté la présidence du Conseil militaire et a nommé al-Borhane en tant que successeur.

La grogne sociale se poursuit à Khartoum où les forces de "Soutien rapide" ont tenté, lundi, de disperser le sit-in devant le quartier général de l’armée soudanaise.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]