L'opposition algérienne annonce son intention de boycotter les élections

L'opposition algérienne annonce son intention de boycotter les élections

Suite à la démission du président Abdelaziz Bouteflika, l'Algérie organisera des élections présidentielles le 4 juillet.

 

Les groupes d'opposition algériens ont annoncé mardi un projet de boycott des prochaines élections présidentielles prévues pour le 4 juillet.

Dans une déclaration commune, plusieurs principaux partis d'opposition - parmi lesquels le Parti pour le développement et la justice, Al-Nahda et Al-Benaa al-Watani - ont décrit les scrutins à venir comme "une tentative de l'autorité illégitime de se reproduire par de fausses élections".

"La tenue d'élections avec le même cadre juridique et réglementaire conduira à la prise du pouvoir par les mêmes autorités desquelles le peuple demande maintenant la démission", selon le communiqué.

Vendredi dernier, des centaines de milliers de personnes ont organisé des manifestations en Algérie pour réclamer le départ de tous les responsables gouvernementaux affiliés à l'ancien président Abdelaziz Bouteflika.

Les manifestations de vendredi ont eu lieu trois jours après que le président du Parlement, Abdelkader Bensalah, a prêté serment à titre de président par intérim, promettant de tenir des scrutins «libres et transparents» avant la fin de la phase de transition de 90 jours.

 

 

 

Abbas Maymouni, Adam Moro, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]