Soudan : Les manifestants dénoncent le soutien du conseil militaire par des États arabes

Soudan : Des manifestants dénoncent le soutien d'États arabes au conseil militaire

Des manifestants à Khartoum scandent des slogans contre l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et l’Égypte.

 

Des manifestants au Soudan ont critiqué mardi les pays arabes pour leur soutien au conseil militaire au pouvoir après la destitution du président de longue date, Omar el-Béchir.

Malgré la déclaration d'un couvre-feu la semaine dernière, des citoyens soudanais se sont rassemblés près du siège de l'armée dans la capitale et ont scandé des slogans contre l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et l'Égypte.

"Nous ne voulons pas de votre soutien", a déclaré une bannière, évoquant apparemment les pays soutenant le conseil, tandis qu'une autre a déclaré "Non à une intervention de l'Arabie saoudite, des Émirats arabes unis et de l'Egypte au Soudan".

Vendredi dernier, le ministre de la Défense, Awad Ibn Auf, président du conseil militaire de transition, a démissionné et a désigné le lieutenant-général Abdel Fattah Burhan comme son successeur. Le conseil a également annoncé des changements radicaux dans la direction de l’armée.

L'armée soudanaise a évincé el-Béchir la semaine dernière après des mois de manifestations contre ses 30 années de règne. Le conseil a été créé peu de temps après pour gérer les affaires de la nation pendant une période de transition de deux ans.

 

 

 

Ömer Erdem, Faruk Zorlu, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 

Soudan : un ultimatum de 15 jours accordé au Conseil militaire pour la passation du pouvoir

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]