Le vice-ministre algérien de la Défense : Toutes les perspectives ouvertes pour résoudre la crise

« Nous n’avons qu’une ambition, celle de protéger la patrie et établir la sécurité et la stabilité », a assuré le général Salah.

Le vice-ministre algérien de la Défense nationale et chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire (ANP), Ahmed Gaïd Salah, a déclaré, mardi, que toutes les perspectives étaient ouvertes pour résoudre dans les plus brefs délais la crise dans son pays.

Salah s’exprimait en marge d’une visite à la 4ème zone militaire dans le sud-est de l’Algérie.

« Nous réitérons l’engagement de l’armée à accompagner les institutions de l’Etat en cette phase de transition », a-t-il indiqué dans son allocution en affirmant que « toutes les perspectives restaient ouvertes pour palier les différentes difficultés et trouver une solution à la crise dans les plus brefs délais ».

« La situation ne peut tolérer plus de procrastination », a-t-il ajouté soulignant que « l’armée respectait totalement les dispositions de la Constitution relatives à la gestion de la phase de transition », a-t-il noté.

« Nous n’avons qu’une ambition, celle de protéger la patrie et établir la sécurité et la stabilité », a assuré le général Salah.

Il a appelé à faire preuve de « sagesse et de patience, car la situation, exceptionnelle et complexe, nécessite davantage d’efforts des patriotes dévoués ».

S’agissant des manifestations qui se poursuivent en dépit de la démission du président algérien, Abdelaziz Bouteflika, le vice-ministre algérien de la Défense a fait savoir que « des instructions claires avaient été données pour protéger les citoyens, surtout durant les manifestations ».

« En contrepartie, nous nous attendons à ce que notre peuple évite la violence et préserve les biens publics et privés », a-t-il signalé.

Plus tôt dans la journée de mardi, le président du Conseil constitutionnel, Taieb Belaiz, cédant à la pression populaire.

Les citoyens algériens ont revendiqué, vendredi dernier lors d’une importante manifestation dans la capitale Alger, le départ de toutes les figures de l’ancien régime.


 

Abdel Razek Abdallah, Nadia Janane

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]