ONU : Le nombre des déplacés s'élève à 18 mille personnes à cause des combats à Tripoli

Elle a indiqué que près 3 mille réfugiés et déplacés sont encore piégés dans les zones sinistrées ou près d'elles.

L'organisation des Nations unies (ONU) a annoncé, lundi, que le nombre des Libyens qui ont fui les zones de combats dans la capitale Tripoli s'est élevé à 18 mille personnes.

C'est ce qui ressort d'une conférence de presse tenue par Stéphane Dujarric, le porte-parole du Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, lundi au siège permanent de l'organisation à New York.

"Nous avons remarqué une augmentation remarqué une augmentation du nombre de bombardements arbitraires sur les zones d'habitation (à Tripoli), des attaques contre des infrastructures civiles et, une fois encore, nous rappelons aux parties leurs obligations en vertu du droit international humanitaire", a déclaré Dujarric.

"Nous avons informé le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA) en Libye que le nombre de personnes qui ont fui leur foyer à cause des hostilités actuelles à Tripoli est autour de 18 mille personnes environ, plus de deux mille 500 ont été déplacées au cours des dernières 24 heures", a-t-il ajouté.

"Quelque 3 mille réfugiés et migrants sont toujours bloqués dans des centres de détention à proximité des zones touchées par le conflit", a-t-il poursuivi.

Pour sa part, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies en Libye a indiqué, dans un communiqué, que les faibles taux d'évacuation de civils sont dus à "des affrontements en cours et à l'utilisation aveugle d'armes, ainsi qu'à des informations faisant état du ciblage délibéré des ambulances".

Le communiqué a appelé toutes les parties du conflit à s'acquitter de leurs obligations en vertu du droit international en s'abstenant de cibler les installations et le personnel d'éducation et de santé, ainsi que les infrastructures civiles.

Plus tôt lundi, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué que le bilan des victimes des combats en cours dans la capitale libyenne, Tripoli, s'était alourdi à 147 morts et 614 blessés.

 

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]