Soudan : un ultimatum de 15 jours accordé au Conseil militaire pour la passation du pouvoir

Le Conseil militaire transitoire a été créé jeudi dernier par le ministre de la Défense, Awad bin Ouf, après la destitution du président Omar el-Béchir.

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (UA) a accordé, lundi, au Conseil militaire soudanais, un délai de 15 jours pour passer le pouvoir à un gouvernement civil.

C’est ce qui ressort de la conférence de presse tenue lundi dans la capitale éthiopienne Addis-Abeba à l’issue de la réunion du Conseil africain de paix et de sécurité.

La session du Conseil a été consacrée à l'examen de l’évolution de la situation au Soudan.

Le Conseil de paix et de sécurité de l’UA a également affirmé qu’il rejetait une mainmise du Conseil militaire sur le pouvoir à Khartoum.

Le ministre de la Défense soudanais, Awad Mohammed bin Ouf, a annoncé, jeudi dernier, la destitution et l'arrestation du président soudanais Omar el-Béchir.

La Présidence et le Parlement ont été dissous et la Constitution de 2005 suspendue.

Bin Ouf a également annoncé le coup d’envoi d'une période de transition de deux ans durant laquelle la gestion des affaires de l'Etat incombera à un Conseil militaire transitoire.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]