Destitution et arrestation du président soudanais Omar el-Béchir

La Présidence et le Parlement ont été dissous et la Constitution de 2005 suspendue, selon la déclaration de bin Ouf.

Le président soudanais Omar el-Béchir a été destitué de ses fonctions et arrêté jeudi, a annoncé le ministre soudanais de la Défense, Awad Mohammed bin Ouf.

La déclaration de bin Ouf a été diffusée en direct par la télévision soudanaise publique.

Bin Ouf a notamment déclaré l'instauration de l'état d'urgence et un couvre-feu d'un mois à partir de la soirée de jeudi.

La Présidence et le Parlement ont été dissous et la Constitution de 2005 suspendue, selon la déclaration de bin Ouf.

Il a annoncé également le début d'une période de transition de deux ans au bout desquelles seront organisées des élections.

Bin Ouf a commencé le communiqué en déclarant que "le peuple soudanais s'est efforcé à tolérer le régime en place (dirigé par el-Béchir) qui a multiplié les mensonges et réprimé les contestations".

Il a souligné que le Comité suprême de sécurité surveille les événements depuis leur déclenchement, et a averti la Présidence et lui a demandé de résoudre les problèmes pendant les jours du sit-in (devant le quartier général de l'armée).

Bin Ouf a transmis les regrets du conseil de sécurité (soudanais) quant aux victimes qui sont tombées lors des événements.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]