Libye : Les forces de Haftar font face à une forte résistance de l’armée de l’ouest

Après une tentative d’infiltration dans la capitale Tripoli depuis la ville de Aïn Zara.

Les forces du général à la retraite, Khalifa Haftar, ont fait face, mercredi, à une forte résistance de la part de l’armée du gouvernement d’entente après une tentative d’infiltration dans Tripoli, depuis la localité de Aïn Zara dans le sud-est de la capitale.

En dépit de la résistance des forces de la région de l’ouest, l’armée de Haftar a pu avancer dans la ville de Aïn Zara où des combats – les plus féroces depuis le début des affrontements entre les deux camps – ont fait rage mardi.

Elles ont également réussi à prendre le contrôle du quartier général de la 42e Brigade relevant du gouvernement d’entente à Aïn Zara et une mosquée dans la même zone, selon le correspondant de l'Agence ’Anadolu.

L’armée de Haftar s’est également emparée du quartier général de la 4e brigade dans la localité d’El Azizia (55 km au sud-ouest de Tripoli) que les forces de l’ouest utilisent comme centre d’opérations.

Les forces de la région ouest supervisées par le commandant Oussama Jouili ont, elles, pris position dans la localité d’al-Kassarat au sud de Warshefana (sud-ouest de Tripoli).

Les forces du général Haftar se sont positionnées mercredi dans les villes de Sebratah et Sorman à 70 et 60km à l’ouest de Tripoli en vue d’une offensive sur la ville de Zaouïa à l’ouest de la capitale, ont indiqué des sources militaires du gouvernement d’entente.

Du côté de l’ancien aéroport de Tripoli où l’armée de l’est et celle de l’ouest se sont livrées à des combats acharnés, les forces de Haftar ont pu – pour le moment – conserver leurs positions dans la zone limitrophe de Qasr ben Ghechir, localité dont le général à la retraite s’est emparé au début des affrontements.

L’aviation relevant des forces armées du gouvernement d’entente a, elle, bombardé mercredi des positions de l’armée de Haftar à Gharyan.

Mardi, la division de l’armée de l’est menant l’opération «Volcan de la colère » a assuré qu’elle allait continuer à pourchasser les forces de Haftar dans la localité de Ouadi al-Rabii afin de les empêcher d'accéder à la capitale.

La même division a souligné, dans un communiqué, qu’elle n'aurait pas recours aux armes lourdes à Tripoli et qu’elle permettrait l’ouverture de couloirs sécurisés pour les personnes prises en otage dans la capitale afin qu'elles ne soient pas utilisées comme boucliers humains.

Les forces de Khalifa Haftar ont lancé, jeudi dernier, une offensive militaire sur plusieurs positions au sud de la capitale Tripoli et sont, ainsi, parvenues à prendre le contrôle de plusieurs villes et localités à l’instar de Gharyan et de Misrata.

Elles se sont, toutefois, heurtées à une violente résistance à Zaouïa et à Janzour où des dizaines de leurs membres ont été fait prisonniers.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]