Libye : les Nations Unies préoccupées par le blocage des civils dans les zones de combat

Des combats qui ont fait 4 morts parmi les civils, dont deux médecins.

L’Organisation des Nations Unies a exprimé, lundi, ses préoccupations quant au blocage des civils dans les zones de combat à proximité de la capitale libyenne Tripoli. Des combats qui ont fait 4 morts parmi les civils, dont deux médecins.


D’après un rapport des Nations Unies se rapportant aux affaires humanitaires, la situation sécuritaire dans l’ouest libyen demeure « ambiguë et imprévisible ». L’offensive des forces de Khalifa Haftar sur Tripoli a, ainsi, provoqué le déplacement d’environ 2200 personnes.

Ce rapport évoque également les civils qui n’ont pas pu quitter les zones de combats et auxquels les secours n’ont pas pu accéder.

L’électricité a été coupée au niveau de plusieurs zones, en raison de la rupture de l’alimentation dans la ville de Ghorban. Cette coupure de l’électricité doublée d'une pénurie de carburant, peut affecter considérablement l’approvisionnement en eau potable.

Les Nations Unies observent, selon ce rapport, de très près l’évolution de la situation en Libye. Les forces de Khalifa Haftar ont lancé, jeudi, une offensive militaire sur plusieurs positions au sud de la capitale Tripoli, 10 jours avant le coup d’envoi du dialogue national libyen à Ghadamès au sud-ouest du pays.

 

 

 

Mustafa Kamel, Mohammed Maher Ben Romdhane

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]