Soudan : des milliers de manifestants revendiquent le départ du président Omar el-Béchir

Arrivés devant le centre du commandement de l'armée à Khartoum, les manifestants ont été dispersés par la police à coups de gaz lacrymogène, selon des témoins oculaires.

Des milliers de manifestants soudanais ont investi samedi les rues de la capitale Khartoum revendiquant le départ du président Omar el-Béchir en réponse aux appels de l'opposition.

Arrivés devant le centre du commandement de l'armée, les manifestants ont été dispersés par la police à coups de gaz lacrymogène, selon des témoins oculaires.

Des centaines d'autres manifestants se dirigent toutefois vers le même bâtiment, selon d'autres témoins.

L'Association des professionnels soudanais et l'opposition avaient lancé des appels à manifester et à déposer auprès de l'armée du pays une motion contre le président el-Béchir.

Des observateurs ont affirmé que cette manifestation était la plus grande depuis le début de la contestation en décembre dernier.

Le Soudan connaît depuis le 19 décembre 2018 des mouvements de contestation contre le pouvoir d’el-Béchir.

Ces mouvements ont fait 32 morts selon les autorités, 40 d’après Amnesty International et une cinquantaine d’après l’opposition soudanaise.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]