Une ONG turque apporte son aide à l'Afrique du sud-est frappée par la tempête

Une ONG turque apporte son aide à l'Afrique du sud-est frappée par la tempête

Une agence de secours basée à Istanbul distribue de l'aide humanitaire à 8 500 victimes de catastrophes naturelles au Mozambique, au Malawi et au Zimbabwe.

 

Une agence humanitaire basée à Istanbul, en Turquie, a annoncé lundi qu'elle avait fourni une aide humanitaire à 8 500 victimes du cyclone au Mozambique, au Malawi et au Zimbabwe.

Selon une déclaration de la Humanitarian Relief Foundation (IHH), le groupe d’aide a fourni à la région frappée par la tempête les besoins de base, notamment divers approvisionnements en nourriture et en assainissement pour les sinistrés de la province de Sofala au Mozambique et de la ville de Mulanje au sud du Malawi.

L'agence a déclaré que des efforts de secours étaient en cours pour le Zimbabwe où les stocks d'aide seraient distribués "dès que possible".

Plus de 2 millions de personnes ont été touchées par le cyclone sur environ 3 000 kilomètres carrés.

Une épidémie de choléra et de paludisme a été constatée dans les régions touchées par le cyclone. Au total, 446 personnes au Mozambique, 56 personnes au Malawi et environ 250 personnes au Zimbabwe ont perdu la vie.

Le cyclone Idai a touché terre le 14 mars à Beira, ville portuaire du Mozambique, avec des vents allant jusqu'à 177 km à l'heure, entraînant des centaines de morts.

Selon les déclarations de l'ONU et les médias locaux, des dizaines de milliers de personnes ont perdu leur maison, les récoltes ont été emportées, et les routes endommagées, dans les trois pays.

Selon l'ONU, de nombreuses régions du Mozambique n'ont toujours pas d'électricité et presque tous les réseaux ont été gravement endommagés.

 

 

 

 

Faruk Zorlu, Ahmet Salih Alacacı, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]