RDC : L'ONU appelle à un «financement urgent» pour subvenir aux besoins humanitaires

Le Secrétaire général adjoint de l'ONU aux affaires humanitaires , Mark Lowcock et la Directrice générale du fond des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF), Henrietta Fore, ont appelé jeudi à un financement "urgent et soutenu" pour subvenir aux besoins "colossaux"des enfants, familles et des communautés vulnérables en République démocratique du Congo (RDC).

 

En mission depuis dimanche dernier en RDC, les deux responsables humanitaires ont clôturé leur mission jeudi, par un appel aux donateurs internationaux pour venir en aide à près de 13 millions de personnes qui ont besoin d'une assistance humanitaire urgente, dont 4 millions d'enfants souffrant de malnutrition.

"Il est urgent que les donateurs fournissent un financement supplémentaire généreux à mesure que les besoins continuent de dépasser les ressources ", a  souligné Lowcock dans un communiqué conjoint avec Fore.

Il a ajouté que la RDC a besoin d'un engagement "international soutenu" pour créer les conditions propices à la paix, à la sécurité et au développement à long terme.

"Les épidémies, les conflits, les catastrophes naturelles et la violence sexuelle font partie des défis qui empêchent les hommes, les femmes et les enfants de la RDC d'atteindre leurs objectifs et qui rendent la crise humanitaire dans le pays si complexe", ont déclaré Fore et Lowcock dans leur communiqué conjoint.

"La malnutrition aiguë sévère devrait toucher 1,4 million d'enfants de moins de cinq ans cette année et les exposer à un risque de décès imminent", a déclaré la directrice générale de l'UNICEF.

"Dans les régions du pays touchées par un conflit, des enfants et des jeunes ont été recrutés en tant que combattants, agressés sexuellement et privés de services d'éducation, de santé et de protection. Ensemble, la communauté internationale et le nouveau gouvernement peuvent - et devraient -faire mieux pour les enfants", a-t-elle ajouté.

Lors de leur séjour en RDC, les deux responsables avaient été reçus par le président Félix Tshisekedi avant de se rendre dans l'est du pays déchiré par des conflits armés et frappé par une épidémie d'Ebola qui a  fait 610 morts, à ce jour.

À Goma, dans la province du Nord-Kivu (est) , les deux responsables se sont rendus dans un centre fournissant des soins et une assistance aux femmes, y compris aux victimes de violences sexuelles.

À Bunia, dans la province de l'Ituri, Fore et Lowcock ont visité un camp de déplacés. Ils se sont également rendus à Beni et à Butembo, où ils ont visité des centres de traitement d'Ebola, récemment attaqués par des miliciens.

L'ONU et ses agences ont annoncé, début mars, qu'ils ont besoin de 1,65 milliard de dollars pour répondre aux besoins humanitaires cette année en RDC.

Sur ce montant, l’UNICEF a besoin de 326 millions de dollars pour répondre aux besoins de 4,3 millions d’enfants.

 

 

Pascal Mulegwa, Nadia Chahed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]