Burkina Faso: Deux enseignants assassinés dans le nord

Les deux victimes, en service à Djibo (région du Sahel), avaient été enlevées lundi 11 mars sur l’axe Djibo Kongoussi par des individus armés non identifiés.

Deux enseignants burkinabés, enlevés le 11 mars dans le nord du Burkina Faso ont été assassinés par leurs ravisseurs non encore identifiés, a annoncé mardi soir le ministère de l'Education dans un communiqué.

Les deux victimes, Ouédraogo Judicael et Sana Al-hassane Cheickna, qui étaient en service à Djibo (région du Sahel), avaient été enlevés lundi 11 mars sur l’axe Djibo Kongoussi par des individus armés, précise le communiqué relayé par des médias locaux et consulté par Anadolu.

Le communiqué ne précise toutefois pas les circonstances de leur assassinat ni le lieu où leurs corps ont été retrouvés.

Les corps des deux enseignants ont été inhumés à la demande des parents ce mardi 19 mars par les populations de Koutougou dans la même région, note enfin le ministère de l'Education.

Aucune partie n'a encore revendiqué ces meurtres.

Les regards se tournent toutefois vers les groupes terroristes sévissant au Mali voisin.




 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]