Le règlement politique en Libye au cœur de la rencontre Caïd Essebsi-Le Drian

Le Drian a discuté du règlement politique en Libye lors d’une entrevue avec le président tunisien, Béji Caïd Essebsi (Développement)

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a fait état de “signes de détente vers un règlement politique proche” en Libye, lors d’une entrevue avec le président tunisien Béji Caïd Essebsi, mardi au palais présidentiel de Carthage.

Avant de venir à Tunis, le chef de la diplomatie française dont la visite n’a pas été annoncée auparavant, s’était rendu à Tripoli où il a rencontré le président du Conseil présidentiel du gouvernement d’entente nationale Fayez Sarraj. Il a mis l’accent sur “le souci (de Paris) d’informer le président Caïd Essebsi des actions et des efforts qu’entreprend la France dans ce sens, en complémentarité avec l’initiative tripartite du chef de l’Etat tunisien en faveur d’une solution de la crise en Libye”.

Selon un communiqué de la présidence tunisienne dont l’agence Anadolu a eu copie, le chef de la diplomatie française a fait remarquer que ces prémisses favorables sont apparues notamment après après la réunion tenue à Abu Dhabi, sous l’égide des Nations Unies, et de la réunion ministérielle tripartite du Caire entre les ministres des Affaires étrangères tunisien, algérien et égyptien dans la cadre du suivi de l’initiative lancée par le président Essebsi pour la recherche d’une solution libyo-libyenne.

Le 27 février dernier, une réunion avait eu lieu dans la capitale des Emirats arabes unis (EAU) à l’initiative de l’envoyé spécial de l’ONU en Libye, Ghassan Salame, à laquelle ont pris part le président du Conseil présidentiel du gouvernement d’entente nationale Fayez Sarraj et Khalifa Haftar, chef des forces armées soutenues par le parlement de Tobrouk (Est).

En juin 2017, le chef de l’Etat tunisien avait quant à lui, pris une initiative visant à trouver une solution à la crise libyenne, et ce en coordination avec l’Egypte et l’Algérie, en appelant toutes les parties libyennes à s’entendre sur une plateforme commune de dialogue et de réconciliation.

Le communiqué indique que la visite de Le Drian dont la durée n’a pas été précisée, “entre dans la cadre du suivi de la coopération bilatérale dans les divers domaines et de la concrétisation de la tradition de concertation entre les deux pays amis au sujet des différentes questions régionales et internationales d’intérêt commun”.

Il a, dans ce contexte, salué “le rôle central que joue la Tunisie pour assurer la sécurité et la stabilité dans la région, s’agissant en particulier du dossier libyen”.

De son côté, le président Caïd Essebsi a souligné que “la Tunisie suit avec grand intérêt les développements de la situation en Libye et ne ménage aucun effort pour inciter les frères libyens à poursuivre le dialogue et à contribuer à assurer les conditions appropriées pour parvenir à un règlement politique global et durable”.

Il a réitéré le soutien de son pays “à tous les efforts déployés pour mettre en oeuvre la feuille de route tracée par Salame en vue de permettre au peuple libyen de recouvrer sa sécurité et sa stabilité et de se consacrer à la reconstruction et au développement”

Lors de la réunion d’Abu Dhabi, la deuxième entre les deux hommes dans la capitale émiratie, Sarraj et Haftar avaient convenu de “la nécessité de parachever l’étape transitoire par le biais d’élections générales et d’oeuvrer à la préservation de la stabilité de la Libye et d’unifier ses institutions”.

Depuis 2011, à la suite de la chute du régime de Mouammar Kadhafi, la Libye est en proie à une lutte pour le pouvoir entre concentré actuellement entre “le gouvernement d’entente” installé à Tripoli (Ouest) et dirigé par Sarraj reconnu internationalement et le clan de Khalifa Hafter soutenu par le parlement basé à Tobrouk (Est).

 

 

 

Bouazza Ben Bouazza, Mona Saanouni

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]