Mali / Attaque de Dioura : Le bilan s’alourdit à 23 morts (Armée)

Un précédent bilan fourni par des médias faisait état de 16 militaires tués




Vingt-trois soldats maliens ont perdu la vie dans l'attaque qui a visé dimanche le camp militaire de Dioura, dans le centre du Mali, selon un nouveau bilan publié mardi par l'armée malienne.

Annonçant la visite du ministre de la Défense malien à Dioura pour rendre hommage aux victimes, l'armée malienne note dans un communiqué que les membres de la délégation officielle "se sont recueillis sur la tombe des 23 militaires tombés les armes à la main le 17 mars 2019 en défendant la patrie".

Dimanche dernier, des hommes armés non encore identifiés ont attaqué un camp de l’armée malienne basé à Dioura, dans le cercle de Tenenkou, région de Mopti ( centre).

Un premier bilan fourni par des médias maliens et étranger, citant des sources locales et des responsables de l’armée, faisait état de 16 militaires tués.

Mahammad Saleh Annadif, le chef de la mission onusienne au Mali ( Minusma), a dénoncé cette attaque dans un communiqué publié le jour même.

L’attaque n’a encore été revendiquée par aucune partie.

S'exprimant dans une déclaration à Radio France Internationale (RFI), le chef de la Minusma a, toutefois, pointé du doigt le groupe terroriste Ansar Dine, opérant dans le nord du Mali.

 

Kané Illa, Nadia Chahed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]