Tunis condamne avec vigueur l’attentat terroriste en Nouvelle-Zélande

Le terrorisme n'a ni couleur, ni religion, ni frontière morale, selon le ministre tunisien des Affaires étrangères.

Tunis a “condamné avec vigueur les lâches attaques” perpétrées vendredi contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande qui ont fait de nombreux morts et blessés.

Dans un communiqué du ministère tunisien des Affaires étrangères, la Tunisie présente ses condoléances aux familles des victimes, souhaite un prompt rétablissement aux blessés et exprime sa solidarité avec les autorités néo-zélandaises.

La Tunisie rejette tout acte terroriste visant des lieux de culte et des innocents quelles qu’en soient la nationalité ou la religion, “ce crime ignoble démontre que le terrorisme n’a ni couleur, ni religion, ni frontière morale ou géographique”, ajoute le communiqué.

Tunis appelle par la même occasion “toutes les composantes de la communauté internationale à davantage de coordination et de coopération pour mettre en place les mécanismes nécessaires pour combattre toutes les formes d’extrémisme, de terrorisme, de haine et de fanatisme”.

Selon une vidéo, qu’il a lui-même filmé et posté sur les réseaux sociaux, l’auteur de l’attentat, un Australien de 28 ans, lourdement armé, a pénétré dans deux mosquées de la ville de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, et tiré à bout portant sur les fidèles qui accomplissaient la prière du vendredi, faisant 50 morts et une vingtaine de blessés.

Dans un texte publié avant le passage à l'acte, le terroriste justifie son acte par la haine qu’il voue aux musulmans et aux immigrés.

 

 

Bouazza Ben Bouazza, Mohammed Maher Ben Romdhane

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]