Rabat demande à une partie du personnel de la MINURSO de quitter le Maroc

Le Maroc a fortement réagi aux déclarations brutales du SG de l’ONU qui qualifiait la situation au Sahara Occidental «d’occupation».

 

Le Maroc a demandé à des fonctionnaires de la mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (MINURSO) quitter le pays dans les jours à venir.

C’est ce qui ressort d’un communiqué rendu public par le ministère marocain des Affaires Étrangères et dont Anadolu a eu copie, jeudi.


"En application des mesures prises par le gouvernement marocain et annoncées mardi dans le communiqué du ministère des Affaires étrangères, la représentation permanente du Royaume du Maroc à New York a remis, au Secrétariat Général des Nations Unies, la liste des personnes concernées par la réduction significative de la composante civile et en particulier politique de la MINURSO, leur départ effectif devant intervenir dans les jours à venir", lit-on dans le communiqué.

''Par ailleurs, les mesures concrètes ont été prises, ce jour, pour l'annulation de la contribution volontaire (financière) du Maroc au fonctionnement de la MINURSO'', ajoute le communiqué.

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Slaheddine Mezouar, avait remis une lettre au Secrétaire général des Nations pour détailler les protestations officielles du Maroc au sujet des déclarations de Ban Ki-moon et de ses agissements « inacceptables ».


Il lui a transmis également le rejet total par le peuple marocain et les forces vives du pays à ses déclarations sur la question du Sahara Occidental.


Le Secrétaire général des Nations Unies avait, lors d’une visite des camps des réfugiés sahraouis, refusé de revenir sur son utilisation du terme « occupation » pour qualifier la situation du territoire, ce qui avait provoqué un tollé général au Maroc et l’organisation d’une marche imposante dimanche dernier pour dénoncer les propos agressifs de Ban Ki-moon.
 
 
Khaled Mejdoub, Ümit Dönmez
 


 


 

Mots-clés: ban ki moon, Maroc, diplomatie maroc, Rabat, Sahara, mohammed vi, minurso, Sahara Occidental, slaheddine mezouar

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]