Cameroun : trois élèves tués dans l’explosion d’une mine

Publié par Lassaad Ben Ahmed le . Publié dans Actualité Afrique

Trois élèves sont morts dans l'explosion d'une mine qu’ils ont ramassée sur le chemin de l’école près de Gambaru dans l’Extrême-Nord du pays.




Trois élèves ont été tués dans l’explosion d’une mine à Gambaru, localité camerounaise proche de la frontière nigériane et régulièrement visée par Boko Haram, a rapporté à Anadolu, jeudi, le gouverneur de l’Extrême-Nord, Bakari Midjiyawa.

L’incident a eu lieu mercredi, lorsque des écoliers « de passage pour l’école, ils ont ramassé l’engin explosif, qu’ils ont naïvement manipulé. La mine s’est explosée tuant les trois élèves », explique le gouverneur.

Il a accusé le groupe Boko Haram d'avoir abandonné la mine.

Par ailleurs, dans les premières heures de ce jeudi, des combattants de Boko Haram ont attaqué le canton Bonderi situé près de la ville de Mora dans la région d’Extrême-nord selon le commandant du secteur 1 de la Force Mixte Multinationale, le général Bouba Dobekréo.

« Quand nos forces se sont rendues à Bonderi pour les traquer, les terroristes ont tué un villageois avant de se replier au Nigéria voisin », relève le général Bouba.

Pour rappel, le Cameroun fait partie des pays fréquemment affecté par les attaques de Boko Haram.

En 2015, les pays de la zone du Lac Tchad avaient renforcé la coopération bilatérale entre États et avaient également dynamisé la Force multinationale mixte, qui regroupe des militaires du Tchad, du Cameroun, du Niger, du Bénin et du Nigeria autour dudit lac Tchad.

La lutte contre ce groupe terroriste se poursuit dans chacun de ces pays.

 

 

Peter Kum, Lassaad Ben Ahmed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer