Tunisie / Décès de nourrissons dans un hôpital public : Le bilan s'alourdit à 15 morts

Selon la déclaration du porte-parole du tribunal de première instance tunisien, Sofiene Selliti. Il a indiqué que des enquêtes distinctes ont été ouvertes à cet égard.

Le porte-parole du tribunal de première instance tunisien, Sofiène Selliti, a annoncé, mercredi, que le bilan des nourrissons décédés dans un hôpital public à Tunis s'est alourdi à 15 morts. Il a noté que des enquêtes distinctes ont été ouvertes à cet égard.

Dans une déclaration, Selliti a indiqué que "le bilan des nourrissons décédés à l'hôpital Wassila Bourguiba s'est alourdi à 15 morts".

Il a ajouté que "le procureur a ouvert 15 enquêtes à cet égard", soulignant que les investigations sont en cours.

Il a ajouté qu'aucun suspect n'a été arrêté dans le cadre de cette affaire.

Des dizaines d'activistes ont manifesté devant le Palais gouvernemental de la Kasbah dans la capitale Tunis, en protestation contre la mort des nourrissons,

Lors d'une conférence de presse tenue lundi à Tunis, la ministre de la Santé par intérim, Sonia Ben Cheikh, a annoncé que le bilan des nourrissons décédés à l'hôpital gouvernemental Wassila Bourguiba, s'est alourdi à 12 décès.

La ministre a estimé que ce qui s'est passé était "une catastrophe", affirmant que le secteur de la santé en Tunisie fait face à une "crise grave".

"Nous sommes tous responsables de cette crise, et pas seulement l'ancien ministre Abderraouf Cherif", a-t-elle déclaré, soulignant que le secteur de la santé "souffre du cumul de plusieurs années".

Samedi, Cherif a démissionné de son poste en raison du décès des nourrissons.

Le ministère tunisien de la Santé a ouvert, samedi, une enquête urgente sur la mort des nourrissons dans un hôpital public de la capitale.

 

 

Adel Thabti, Mona Saanouni

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]